Les lois relatives aux LFSS examinées en fin de mois

Le Parlement vient d’être convoqué pour une session extraordinaire qui se tiendra le 20 septembre 2021. A cette occasion, 2 propositions de loi relatives aux lois de financement de la sécurité sociale (LFSS) seront examinées.

Les 2 propositions de loi sont complémentaires. La première est une proposition de loi organique qui tourne autour de 3 axes :

– Elle vise d’abord à améliorer l’intégration des informations liées aux finances sociales dans les LFSS.

– Puis elle entend améliorer le traitement des LFSS par les députés et sénateurs. Pour ce faire la loi vise à déposer le PLFSS le 1er mardi du mois d’octobre pour laisser plus de temps aux députés pour l’amender. La loi vise également à créer une nouvelle loi distincte qui devra approuver les comptes de la sécurité sociale pour l’exercice clos.

– Enfin, la loi organique entend confier aux LFSS le monopole sur la gestion des exonérations sociales dites pérennes.

La seconde est une simple proposition de loi qui vise à tirer les conséquences de la loi organique. L’objectif est de permettre d’appliquer toutes les nouvelles mesures pour les discussions du PLFSS pour 2023.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Au Crédit Mutuel, la reprise des clients de la banque ING ferait des vagues

Depuis le début du mois d'octobre, nous savons que le Crédit Mutuel Alliance Fédérale est candidat pour racheter la clientèle de la banque ING. Ce que Les Echos nous apprennent aujourd'hui, c'est que le Crédit Mutuel Arkéa serait également entré dans la danse. L'opposition entre Arkéa et Alliance Fédérale serait, une fois de plus exacerbée au Crédit Mutuel. Ces deux structures sont toutes deux propriétaires de leur propre banque en ligne : Fortuneo pour la première, Monabanq pour la...

Rapprochement Siaci-Burrus (Diot) : feu vert de la Commission européenne

Début octobre, la Commission européenne annonçait s'intéresser au projet de rapprochement entre les groupes Siaci Saint Honoré et Burrus (Diot). Alors que la date butoir pour délivrer sa décision était fixée au 5 novembre, la Commission semble avoir été plus rapide que prévu pour se faire un avis. Le projet de rapprochement qui doit être bouclé...