Retraites : l’U2P soutien la réforme annoncée par le gouvernement

Ce communiqué provient du site de l’organisation d’employeurs U2P.

RÉUNION DU 19 SEPTEMBRE AU MINISTÈRE DU TRAVAIL : Cette réunion du 19 septembre consacrée à la réforme des retraites était d’autant plus opportune qu’elle était éclairée par la récente remise du rapport du Conseil d’orientation des retraites – COR. Celui-ci confirme qu’en l’absence de réforme, notre système de retraite serait déficitaire pendant plusieurs décennies, ce qui conforte la nécessité d’agir.

Il est essentiel que les partenaires sociaux soient placés au cœur du processus de réforme dans la mesure où la question des retraites est au cœur du dialogue social et doit laisser une large place à la négociation et à la concertation.

L’U2P est attachée à la sauvegarde d’un système de retraite par répartition et considère qu’une démocratie moderne se doit de fournir à ses membres des filets de protection.

Ainsi, la nouvelle réforme devra avoir pour principal objectif d’assurer la soutenabilité financière des régimes de retraite et non de contribuer au financement d’autres risques.

L’U2P est en accord avec le calendrier initialement annoncé par le Gouvernement, visant une adoption de la réforme d’ici l’été 2023. Cette échéance laisse le temps de la concertation et de la négociation en vue d’aboutir à un projet soutenu par la majorité des Français.

En revanche, si la piste d’une réforme expresse menée dès cet automne dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale, devait être retenue, l’U2P considère qu’elle serait vouée à l’incompréhension et à l’échec.

L’U2P est totalement prête à travailler à la définition de ce que doit être la réforme des retraites. Elle a d’ailleurs déjà fixé les grandes orientations* qui guideront ses prises de position lors des discussions paritaires et des concertations avec les pouvoirs publics, parmi lesquelles :

  • Relever progressivement l’âge légal de départ en retraite à la condition de maintenir des mesures spécifiques (carrières longues, invalidité…) ;
  • Refondre l’assiette des cotisations et contributions sociales des travailleurs indépendants pour assurer une meilleure équité entre travailleurs indépendants et salariés ;
  • Augmenter le minimum contributif des personnes qui ont cotisé plus de 40 ans ;
  • Maintenir des régimes obligatoires à deux étages, l’un de base, l’autre complémentaire, pour les salariés comme pour les indépendants ;
Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Avis d’extension d’un accord à la CCN métallurgie de Loire-Atlantique

La ministre du travail, du plein emploi et de l'insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 13 septembre 2018, les dispositions de l’accord du 12 juillet 2022 relatif aux indemnités de panier de jour et d'équipes successives de jour, sections syndicales, délégués et représentants syndicaux, suivi de déploiement de la convention collective, dialogue à compter du 1er janvier 2024, les jours fériés et ponts et congé de formation économique sociale, environnementale et syndicale, conclu dans le cadre de la convention collective des industries...

Avis d’extension d’un avenant à un avenant dans la CCN des industries du cartonnage

Le ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 6 octobre 2022, les dispositions de l’avenant n° 1 du 26 avril 2022 à l’avenant n° 3 du 9 octobre 2020 à l'avenant n° 152 du 5 octobre 2015 relatif à la complémentaire santé, conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des industries du cartonnage du 9 janvier 1969 (...

Avis d’extension d’un avenant dans les remontées mécaniques et domaines skiables

Le ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 6 octobre 2022, les dispositions de l’avenant du 14 septembre 2022 à l'accord du 15 octobre 2021 relatif à l'activité partielle de longue durée APLD, conclu dans le cadre de la convention collective nationale des remontées mécaniques et domaines skiables du 15 mai 1968 (...