Les 2 nouveautés des cotisations de prévoyance des mareyeurs-expéditeurs

9 Shares:
commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

Prévoyance : la CCN 66 vers une nette hausse de sa cotisation ?

Ainsi que nous l'expliquions au début de l'été dernier, quelques mois seulement après s'être entendus sur les conditions du renouvellement de leur mutualisation de prévoyance, les négociateurs patronaux et salariaux de la CCN 66, la plus grande des branches du vaste secteur médico-social non lucratif, se saisissaient à nouveau de l'enjeu de la prévoyance, afin de redéfinir les paramètres de leur régime conventionnel,...
Lire plus

Prévoyance : l’aéraulique mise de nouveau sur Malakoff Humanis et l’OCIRP

Les quelque 30 000 salariés de la branche de l'installation sans fabrication, y compris entretien, réparation, dépannage de matériel aéraulique, thermique, frigorifique et connexes, plus souvent nommée branche de l'aéraulique, sont couverts par un régime de prévoyance dont Malakoff Humanis et l'OCIRP sont les assureurs de référence - en leur qualité d'ancien désigné. ...
Lire plus

Pour la prévoyance aussi, le HCAAM a de grands projets

Hier, nous sommes revenus sur les propositions contenues dans le projet d'avis du haut conseil pour l'avenir de l'assurance maladie (HCAAM), au sujet de l'articulation entre assurance maladie obligatoire et assurance maladie complémentaire - voir ici pour le diagnostic, très critique, formulé au sujet de la configuration actuelle et ...

Prévoyance : un nouveau recommandé dans le commerce de l’habillement

A la fin de l'hiver dernier, le commerce de détail de l'habillement à lancé son appel d'offres de prévoyance et c'est juste avant la pause estivale que ses représentants patronaux et salariaux se sont entendus sur leur nouvelle recommandation. Dans l'état actuel des choses, c'est Mutex et l'Ocirp qui sont les deux partenaires prévoyance de la profession. Si la branche a...

Les grands magasins ne relancent pas leur paritarisme avec une négociation prévoyance

Employant plus de 36 000 salariés, la branche des grands magasins et magasins populaires n'est couverte ni par un accord conventionnel de frais de santé ni par un accord conventionnel de prévoyance. Cette situation, qui s'explique largement par le fait que le patronat du secteur est relativement concentré et que chaque employeur préfère gérer ses régimes de son côté, est...