Le Rac0 représente 29% des dépenses des Ocam selon le dernier baromètre Unocam

L’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (Unocam) publie son deuxième baromètre consacré au Rac0 (ou 100% santé). Cette nouvelle édition paraît 6 mois après la précédente et permet de confirmer globalement les tendances qui se dessinaient déjà en début d’année. Les lunettes de classe A peinent toujours à se faire une place tandis que les prothèses dentaires et prothèses auditives entrant dans le Rac0 remportent un succès grandissant.

Le baromètre de l’Unocam (reproduit en fin d’article) met en lumière le poids très important des prestations liées à la réforme du Rac0 dans les dépenses des Ocam. En 2021, ceux-ci affichent ainsi des dépenses qui atteignent 8,5 Md€ (contre 6,9 Md€ en 2019) dont près de 2,5 Md€ sont consacrées au prestations Rac0. Cela signifie que 29% des dépenses réalisées par les complémentaires santé en 2021 portaient sur des remboursements relatifs à l’application de la réforme. Ce montant peut paraître extrêmement élevé (+23% de dépenses totales en 2 ans) mais n’oublions pas que l’année 2021 a marqué le début du rattrapage des soins non-effectués en 2020. Ce facteur ajouté à celui du bénéfice d’un Rac0 pleinement applicable a donné un cocktail très pimenté pour les Ocam.

L’Unocam rappelle au gouvernement l’implication des organismes dans la crise

La sortie de ce baromètre tombe plutôt bien au moment où le gouvernement appelle les assureurs à participer à la protection du pouvoir d’achat des français. L’Unocam met clairement le bénéfice du Rac0 pour les assurés. En effet, le reste à charge moyen des assurés à baissé de 40% sur les aides auditives (passant de 1 256 € à 754 €) entre 2019 et 2021, et de 29% sur les prothèses dentaires (passant de 316 € à 225 €) sur la même période. Il n’y a qu’en optique que l’objectif est raté avec une hausse du reste à charge de 14,5% (passant de 126 € à 144 €) entre 2019 et 2021.

En deux ans, les dépenses des Ocam pour la prise en charge des aides auditives a quasiment doublé, passant de 425 M€ à 833 M€ (+96%). Ainsi, les Ocam prennent désormais en charge près de la moitié des dépenses liées aux prothèses auditives. Cette part risque fort de continuer à grimper en 2022 car les aides auditives de classe I entrant dans le Rac0 ne représentaient que 35% des équipements acquis en 2021 (soit 305 M€ de remboursements à la charge des Ocam).

L’Unocam signale aussi l’importance prise par les prothèses dentaires entrant dans le Rac0 en 2021. Ce sont pas moins de 53% des actes liés aux prothèses dentaires en 2021 qui sont pris en charge dans le cadre de la réforme. Or, les Ocam prennent à leur charge une moyenne de 78% des dépenses liées aux prothèses dentaires Rac0. Cela se traduit par une hausse de 47% des remboursements effectués par les complémentaires santé sur le terrain des prothèses dentaires en 2021. Sur les 3,7 Md€ consacrés par les Ocam aux prothèses dentaires, 2 Md€ sont liés à des remboursements qui permettent aux français assurés de n’avoir aucun reste à charge.

S’agissant des remboursements de lunettes, le Rac0 peine à se développer et ne représente (selon l’Unocam) que 6,1% des lunettes achetées en 2021. Cela n’empêche pas les Ocam de consacrer 102 M€ au remboursement de ces équipements, en recul de 0,9% par rapport à 2019.

Tout porte à croire que l’année 2022 devrait suivre les tendances confirmées par ce deuxième volet du baromètre de l’Unocam dédié au Rac0. Le poids des remboursements consacrés aux prothèses auditives et dentaires continue bel et bien de grimper d’après les échanges que nous avons pu avoir avec des professionnels de la complémentaire santé. Les hausses tarifaires en santé semblent, dès lors, inévitables. Par conséquent, les représentants de la profession devront communiquer finement à la rentrée de septembre, ceci afin d’éviter un nouveau bras de fer avec le gouvernement et le législateur : nous savons d’expérience que ce genre de bras de fer se termine généralement mal pour les Ocam.

VDEF-Principaux-messages-Barometre-100-Sante-annee-2021

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

Loi Evin : comment traiter les CCN dont la cotisation santé est assise sur le salaire

L'article 4 de la loi Evin du 31 décembre 1989 est un pilier historique de la complémentaire santé collective. Grâce à lui, les anciens salariés d'une entreprise (voir le rappel ci-dessous) peuvent continuer à bénéficier de la même couverture santé que les salariés actifs. Cette couverture est maintenue à certaines conditions. L'une d'elle est centrale : c'est le plafonnement de la cotisation applicable à ces anciens salariés. Or calculer ce plafonnement relève du jeu d'équilibriste lorsque les conventions...
Lire plus

La cotisation santé augmentée de la CCN 51 est agréée

La réévaluation de la cotisation santé de la CCN 51 (IDCC 29) est un immense point de tension entre les partenaires sociaux du secteur. Après plusieurs mois de négociations, un accord a finalement été trouvé pour acter une hausse tarifaire destinée à rééquilibrer le régime. Ce texte vient tout juste d'être ...
Lire plus

J-7 pour la santé collective des travailleurs des Esat

Il ne reste plus que 7 jours avant l'application de l'obligation de couvrir les travailleurs handicapés des établissements ou services d'aide par le travail (Esat) en santé collective. Cette réforme, dont quelques détails restent à définir, impactera grandement les employeurs qui relèvent majoritairement de la CCN 66 (IDCC 413). ...

Frais de santé : l’Education, l’Enseignement Supérieur et les Sports lancent leur appel d’offres

Le ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse, le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques viennent de lancer leur appel d'offres concernant la protection sociale complémentaire (PSC) frais de santé de leurs agents et anciens agents. Les informations sont à retirer à l’adresse suivante : https://www.marches-publics.gouv.fr et les candidatures devront être formulées avant...
Sécurité sociale
Lire plus

Mutuelle à 1 euro par jour : une proposition de Gabriel Attal qui n’engage pas à grand-chose

Samedi, s'exprimant dans le cadre de la campagne électorale des législatives anticipées auprès de divers titres de la presse quotidienne régionale, le Premier ministre Gabriel Attal a, entre autres choses, proposé la mise en place d'une mutuelle "à 1 euro par jour" pour ceux qui ne disposent pas d'une telle couverture sociale. ...