L’AMF condamne la société de gestion Perial AM

La période semble compliquée pour les gestionnaires d’actifs contrôlés par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Alors que l’autorité vient de requérir 38 M€ d’amende contre Amundi (selon Les Echos), la société Perial AM écope d’une sanction ferme de 250 000 €.

La décision prise le 2 juillet par l’AMF sanctionne plusieurs violations caractérisées des obligations qui incombent à la société de gestion. La société Perial AM n’a, par exemple, pas assez explicité ni détaillé sa procédure d’évaluation des immeubles. Sur le même terrain, les travaux de l’évaluateur indépendant qui intervient dans ce cadre ne sont pas assez traçables.

La sanction porte aussi sur le dispositif de commercialisation de Perial AM qui comporte plusieurs failles. D’abord, l’AMF sanctionne la société car elle n’a pas de procédure dédiée au contrôle de sa documentation commerciale. Cette absence est probablement à l’origine d’un autre reproche : celui de proposer une communication peu claire, inexacte, voire trompeuse.

La question de la gestion des conflits d’intérêts entre également en jeu. L’AMF détecte des failles dans le dispositif mis en place par Perial AM. Elle reproche l’absence de procédure pour gérer les conflits d’intérêts entre Perial AM et ses prestataires liés au groupe Perial. Elle reproche également l’absence d’inscription au registre des conflits d’intérêts de situations avérées de conflits d’intérêts. L’AMF soulève également le problème lié au silence de Perial AM concernant des rémunérations litigieuses versées par l’une de ses sociétés.

Vient aussi le sujet épineux de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme (LCB-FT). La procédure interne de contrôle n’est pas jugée assez opérationnelle et pas assez poussée.

Finalement, la sanction infligée par l’AMF à Perial AM est mesurée par rapport au montant maximum de 100 M€ qui aurait pu être prononcé. L’Autorité tient compte des mesures correctrices rapidement mises en place par la société de gestion. Elle retient aussi le fait que Perial AM n’a tiré aucun profit des manquements caractérisés. De plus, aucun investisseur n’a subi de préjudice. C’est pour cela que la sanction n’atteint “que” 250 000 €. Autre fait important : la sanction sera maintenue publique pendant 5 ans.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

L’Etat exige bel et bien une nouvelle contribution des assureurs

La rencontre de Bruno Le Maire avec les professionnels de l'assurance s'est déroulée comme prévu jeudi 23 juin après-midi au ministère de l'Economie et des Finances. Comme nous l'annoncions en début de semaine, l'Etat demande aux assureurs une contribution pour favoriser le pouvoir d'achat des français. Cette contribution prend, pour le moment, la forme de plusieurs propositions pratiques. La profession souhaite éviter de...

Droit de réponse de l’AG2R La Mondiale à notre dernier article à son endroit

A la suite de la publication de notre dernier article au sujet de la situation actuelle de l'AG2R La Mondiale, le groupe de protection sociale a souhaité formuler un droit de réponse. Nous le publions ci-dessous. Concernant la participation de Bruno Angles à trois conseils d’administration : - Nexity : Bruno Angles n’est pas administrateur de Nexity. C’est La Mondiale qui en est administratrice.  Bruno Angles...

Florence Lustman reconduite à la tête de France Assureurs

La présidente de France Assureurs (ex-FFA) depuis 2019, Florence Lustman, vient d'être reconduite pour 3 ans supplémentaires lors de l'Assemblée générale du 23 juin 2022. Ce renouvellement intervient après 3 années mouvementées pour la profession du fait de la crise sanitaire combinée aux efforts demandés par le Gouvernement aux assureurs (la fameuse taxe covid) ainsi qu'au projet de ...

Roam accueille CCMO Mutuelle

L'association Roam (Réunion des organismes d'assurance mutuelle) accueille sa première véritable mutuelle d'assurance santé avec CCMO Mutuelle. Ce nouveau membre rejoint ainsi la longue liste des adhérents qui sont majoritairement des sociétés d'assurance (mais on trouve aussi des mutuelles d'épargne et même des institutions de prévoyance). L'adhésion de CCMO Mutuelle vient d'être actée par...

La filiale marocaine de Vilavi (ex-Assu 2000) auditée après les révélations sur son ex-PDG

Empêtré dans l'affaire "Patrick Bouthier" le courtier en assurances Vilavi, ex-Assu 2000, tente de montrer patte blanche en procédant à toutes les investigations internes nécessaires. Le groupe Vilvavi vient ainsi d'annoncer la conduite d'un audit indépendant au sein de sa filiale marocaine située à Tanger. Cet audit sera mené par le cabinet Mazars et doit faire toute la lumière sur le climat ambiant...

Résultats 2021 : Klesia améliore son solde se souscription mais perd en solvabilité

Le groupe Klesia vient de publier ses résultats pour l'année 2021 ainsi que pour l'ensemble de ses composantes. Il en ressort une amélioration globale de l'activité du groupe. Le rapport SFCR dévoile un chiffre d'affaires à 2 243 M€ en 2021 alors qu'il s'établissait à 2 265 M€ en 2020. Klesia explique cet écart par le fait que le chiffre d'affaires de 2020 était majoré par les entrées de portefeuille liées au début du partenariat avec Generali. La santé représente 1 303,1 M€ de...