Elections aux Chambres de Métiers et de l’Artisanat : l’U2P et la CPME fanfaronnent

Ces publications proviennent des sites des organisations d’employeurs U2P et CPME.

L’U2P clame sa victoire haut et fort :

Les listes « La Voix des Artisans » présentées par l’U2P et ses organisations membres représentatives de l’artisanat (CAPEB, CGAD, CNAMS, CNATP) ont remporté les élections aux Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) qui ont eu lieu du 1er au 14 octobre 2021.

En effet, les listes présentées par l’U2P sont majoritaires dans 9 régions sur 12 dans l’hexagone (voir résultats ci-après).

Ce résultat démontre que les artisans ont largement partagé les priorités mises en avant par la liste U2P-La Voix des Artisans : assurer un service de proximité à chaque artisan, répondre aux besoins en compétences des entreprises artisanales, développer les activités artisanales au centre des villes et des villages, simplifier les formalités administratives.

En outre, les artisans ont affirmé par ce vote qu’ils défendent un artisanat indépendant et qu’ils refusent que leurs intérêts soient confondus avec ceux des entreprises de plus grande taille.

Les élus de l’U2P au sein des Chambres de métiers et de l’artisanat mettront toute leur énergie et leur sens des responsabilités au service des femmes et des hommes de l’artisanat au cours des cinq années à venir. Ils s’attacheront à respecter les engagements pris devant les électeurs (rappelés ci-après) et à poursuivre ainsi le développement de l’artisanat.

L’U2P remercie très sincèrement les chefs d’entreprise et conjoints collaborateurs de l’artisanat qui ont voté pour ses candidats, même s’il faut déplorer un taux de participation historiquement bas : autour de 11%. La complexité des modalités électorales de même que les dysfonctionnements relatifs à l’envoi du matériel électoral et au site de vote en ligne, ne sont pas étrangers à ce phénomène.

Dominique Métayer, Président de l’U2P, ajoute : « Cette victoire est le résultat d’une mobilisation courageuse d’un grand nombre de ressortissants de nos organisations professionnelles, femmes et hommes, qui ont l’artisanat chevillé au corps et qui ont la volonté d’aider très concrètement leurs collègues. J’y vois aussi la confirmation que l’action de l’U2P est bien perçue par les artisans et que nos engagements pour l’avenir répondent à leurs attentes. Il nous faut maintenant regarder l’horizon des élections présidentielle et législatives afin de placer l’artisanat et les entreprises de proximité au cœur des politiques publiques du prochain quinquennat. »

RÉSULTATS PARTIELS DES LISTES « LA VOIX DES ARTISANS »

Régions où les listes présentées par l’U2P l’ont emporté :

Bourgogne-Franche-Comté ; Bretagne ; Grand Est ; Hauts-de-France ; Normandie ; Pays de la Loire ; Nouvelle-Aquitaine ; Occitanie ; Provence-Alpes-Côte d’Azur ; Martinique (concernant les autres départements et régions d’outre-mer, DROM, les organisations membres de l’U2P étaient réparties sur plusieurs listes).

Région où les résultats restent incertains :

Corse

RAPPEL DES ENGAGEMENTS DES CANDIDATS DES LISTES U2P « LA VOIX DES ARTISANS »

  • Assurer un service de proximité à chaque artisan, au plus près de son lieu d’activité, par l’intermédiaire de la Chambre de niveau départemental et des commissions territoriales de proximité ;
  • Garantir une gestion performante des Centres de formation d’apprentis -CFA afin qu’ils répondent efficacement aux besoins en compétences des entreprises artisanales ;
  • Mener une politique active de développement des activités artisanales dans le centre des villes et des villages ;
  • Placer au cœur de notre action la simplification des formalités administratives, notamment en défendant le principe d’une déclaration unique et simplifiée pour toutes les administrations ;
  • Renforcer l’accompagnement des artisans, des porteurs de projet et des créateurs-repreneurs d’entreprise artisanale ;
  • Défendre auprès des collectivités territoriales un aménagement commercial et urbain adapté à l’activité des artisans et qui ne fasse pas obstacle à leurs déplacements (restrictions de trafic et zones à faible émission -ZFE-) ;
  • Mutualiser les moyens des CMA pour optimiser le service aux artisans ; s’opposer à la fusion des CMA et des CCI pour continuer à défendre les besoins spécifiques des entreprises artisanales.

La CPME salue sa place confortée dans les CMA :

Les résultats des élections aux chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) sont désormais connus.

Les listes « Fiers d’être Artisans » (FDA) emmenées par la CPME et la FFB, le CNEC, le CNPA, la FEP, la FFIE, la FNDT, les Marchés de France et l’UMIH*, sont majoritaires dans 35 départements (au lieu de 28 en 2016). 

Les listes FDA arrivent notamment en tête dans la totalité des départements franciliens (IDF), en Auvergne-Rhône-Alpes (AURA), dans le Centre-Val de Loire et les Bouches-du-Rhône. Des élus FDA devraient également piloter les CMA du Gard, de la Lozère, des Ardennes, de la Moselle, de la Meuse, de la Haute-Saône, du Territoire de Belfort, de la Somme, des Côtes d’Armor, d’Ille-et-Vilaine, de la Creuse, de Dordogne, de Gironde, des Pyrénées atlantiques, de la Vienne et des Hautes-Alpes. La CPME qui progresse notablement depuis les élections de 2016, confirme donc sa place d’acteur incontournable de l’artisanat.

Toutefois, ces bons résultats ne sauraient occulter la déception que constitue le très faible taux de participation. Il reviendra donc aux élus FDA, que la CPME félicite pour leur engagement au service des artisans, de redonner un nouvel élan aux CMA dont l’utilité doit, plus que jamais, être démontrée. 


* FFB : Fédération Française du Bâtiment, le CNEC : Conseil National des Entreprises de Coiffure, CNPA : Conseil National des Professions de l’Automobile, FEP :  Fédération des Entreprises de Propreté, FFIE : Fédération Française des Intégrateurs Electriciens, FNDT Fédération Nationale du Taxi, FNSCMF Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants des Marchés de France, UMIH : Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie Restauration.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Arrêté d’extension d’un avenant dans le secteur agricole et forestier de l’Aisne

Le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a étendu par arrêté du 24 novembre 2021, publié le 1er décembre 2021, les dispositions de l'avenant n° 128 du 11 mai 2021 relatif aux salaires, conclu dans le cadre des CCN concernant les exploitations agricoles de polyculture et d’élevage, les exploitations de cultures spécialisées, les entreprises de travaux agricoles et ruraux, les coopératives d’utilisation de matériel agricole,...

Avis d’extension d’un accord territorial dans la métallurgie des Hautes-Pyrénées

La ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 1er décembre 2021, les dispositions de l'accord de salaires du 29 juillet 2021 relatif aux taux effectifs garantis des mensuels des ouvriers, administratifs, techniciens et agents de maîtrise d'atelier; conclus dans le cadre de la convention collective des industries métallurgiques, mécaniques, électro-céramiques et connexes des Hautes-Pyrénées ...

Avis d’extension d’un accord dans la pharmacie d’officine

La ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 1er décembre 2021, les dispositions d’accords du 16 novembre 2021 relatifs aux mesures d'urgence pour faire face à l'épidémie de COVID-19 en matières de prévoyance et santé, conclus dans le cadre de la convention collective nationale de la pharmacie d’officine (...