Retraites : FO refuse tout dialogue sur le retour de la réforme

Cet article provient du site du syndicat de salariés FO.

Sujet brûlant de la rentrée sociale, la relance d’une concertation sur la réforme des retraites souhaitée par le chef de l’État fait l’unanimité contre elle de la part des interlocuteurs sociaux. “Nous avons très précisément dit que nous ne nous inscririons pas dans une concertation visant au retour de la réforme des retraites, pas plus que sur la question de l’âge de la retraite”, a expliqué le secrétaire général de FO, Yves Veyrier, à l’issue de sa rencontre avec le Premier ministre le 1er septembre.

Déjà un départ effectif à 63 ans et demi

La mise en œuvre de la réforme instaurant un régime universel par points, adoptée au forcing à l’Assemblée en première lecture via le 49-3 le 29 février 2020, a été stoppée net par la crise sanitaire. Pour FO, ce sujet n’a pas à revenir sur la table, un avis partagé par l’ensemble des organisations syndicales.

Le patronat lui-même, s’il est demandeur de la réforme, estime que “ça ne peut pas se faire à la sauvette, en quelques semaines“, selon le président du Medef qui évoque l’engagement d’une réforme après l’élection présidentielle de 2022.

Pour FO, ce n’est pas le système des retraites qui est défaillant mais l’emploi. Œuvrer à des emplois de qualité et attractifs sur le plan du salaire permettrait de régler la question du financement et d’offrir un niveau de pension correct. Yves Veyrier souligne également que dans les faits, “en moyenne les salariés liquident déjà leur retraite à 63 ans et demi aujourd’hui“.

Le gouvernement, s’il n’a pas donné à ce stade de précisions sur ses intentions, semble déterminé à réformer le système. En juillet dernier, le président de la République avait une nouvelle fois évoqué comme pistes le recul de l’âge de départ à la retraite et la fin des régimes spéciaux. De son côté, rappelle Yves Veyrier, “le Premier ministre a dit que la question n’était pas de savoir si la réforme des retraites se ferait, mais quand et comment”.

Mais l’intersyndicale à laquelle participe FO affiche elle aussi sa détermination. Combattre le retour de la réforme des retraites est l’un des mots d’ordre de l’appel à la mobilisation du 5 octobre. En 2019 et 2020, des millions de salariés étaient descendus dans la rue contre le système universel de retraite par points et le recul de l’âge de départ.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Le GIP “Union Retraite” a de nouvelles missions

Un arrêté pris le 20 septembre 2021 acte les nouvelles missions du groupement d'intérêt public (GIP) "Union Retraite". Ce GIP doit ainsi aider les assurés à obtenir des informations sur l'existence de contrats de retraite supplémentaire. A ce titre, le GIP participe à développer les relations entre les régimes de retraite obligatoires et à développer des projets pour faire intervenir des tiers extérieurs au projet. Retrouvez l'...

2 représentants CPME rejoignent le Haut Conseil du dialogue social

Un arrêté vient d'annoncer l'arrivée de 2 représentants de la CPME au Haut Conseil du dialogue social. Ainsi, Gwendoline Delamare-Deboutteville devient titulaire à la place de Florian Faure. Dans le même temps Eric Chevee devient suppléant à la place de Stéphanie Pauzat. Découvrez l'arrêté de nomination en cliquant ici. ...

2 nouveaux membres rejoignent le Haut Conseil de la santé publique

Un arrêté vient d'acter l'arrivée de 2 nouveaux membres de droit du collège du Haut Conseil de la santé publique. Le premier est Benoît Vallet (directeur général de l'ARS Hauts de France) qui devient titulaire. La seconde est Virginie Cayre (directrice générale de l'ARS Grand Est) qui devient suppléante. Suivez ce lien pour accéder...