Le salaire mensuel de base a chuté de 2,1% en 2022

Les statistiques relatives aux salaires de l’année 2022 ont été publiées par le service statistique du ministère du travail (Dares). Il en ressort une baisse du salaire mensuel de base du fait de l’inflation.

La publication montre que les indices du salaire mensuel de base (SMB) et du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) ont augmenté respectivement de 3,9% et de 4,5% sur un an à la fin 2022. Cependant, les prix à la consommation ont eux aussi augmenté sur un an. Cette hausse est de 6%. Résultat, en euros constants les salaires ont diminué : -2,1% pour le SMB et -1,5% pour le SHBOE.

Retrouvez les données détaillées diffusées ici par la Dares.

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

82,4% des entreprises françaises étaient des TPE en 2021

Le service statistique du ministère du travail (la Dares) vient de publier une série de données statistiques relatives aux très petites entreprises (TPE) françaises. Ces données remontent à 2021 mais elles permettent de faire le point sur le paysage entrepreneurial. Les données montrent d'abord que 82,4% des entreprises françaises comptent moins de 10 salariés en 2021. Ces entreprises emploient 18,6% des effectifs totaux. Selon les informations diffusées par la Dares, les TPE qui comptent entre...
Lire plus

Accidents du travail : le risque est plus grand dans les entreprises qui emploient des intérimaires en permanence

Une récente étude de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) montre que les salariés des entreprises qui ont recours à des intérimaires sont exposés à un risque plus élevé de subir des accidents du travail. Le service statistique relevant du ministère du travail fait un lien clair entre la part d'intérimaires employés de façon permanente, le taux d'exposition à des facteurs et le taux de survenances d'accidents du travail. Le constat est clair : dès lors qu'une entreprise a recours à des...

E-santé : Docaposte sur le point de prendre le contrôle de 2 sociétés

La branche numérique de La Poste, Docaposte, devrait prochainement grandir avec la prise de contrôle de 2 nouvelles entités spécialisées dans la e-santé. Comme l'indique l'Autorité de la concurrence, Docaposte est sur le point de prendre le contrôle exclusif d'Esculape Capital SAS et de Maincare Solutions SAS (toutes deux sous pavillons Maincare). L'opération est signalée depuis le 18 janvier 2023 et tout tiers intéressé peut transmettre ses observations à l'Autorité avant le 2 février...
Lire plus

Télétravail : 10 fois plus d’accords d’entreprises signés entre 2021 et 2017

Avec la crise sanitaire de 2020 la pratique du télétravail s'est imposée à toutes les entreprises. Alors que cette tendance était encore parcellaire, les partenaires sociaux ont dû réagir rapidement et signer des accords pour maintenir l'activité à distance. La Dares (le service statistique du ministère du travail) publie justement une étude très intéressante dédiée aux caractéristiques des accords sur le télétravail. ...

Les salaires de base du secteur privé en hausse de 3,7% sur un an (si l’on ne tient pas compte de l’inflation)

La Dares (service statistique du ministère du travail) publie l'évolution du salaire mensuel de base (SMB) du secteur privé. Cette évolution arrêtée pour le 3e trimestre 2022 concerne l'ensemble des salariés mais le document propose aussi des données pour le seul salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE). D'après...

Clap de fin pour Aumax, “fintech” filiale d’Arkea

Les Echos ont annoncé hier que Crédit Mutuel Arkea entendait mettre fin aux activités de sa "fintech" Aumax. Créée en 2017, cette filiale d'agrégateur de cartes de paiement n'a, selon le quotidien économique, jamais trouvé son modèle économique. Faute de perspective de développement permettant d'imaginer qu'elle le trouve à l'avenir, Arkea a donc décidé de mettre fin à l'expérience. ...