La métallurgie a finalisé son nouvel accord sur l’égalité professionnelle

métallurgie

A la fin de l’automne dernier, nous faisions état du lancement, dans le cadre de la gestion de la nouvelle CCN de la métallurgie, d’une négociation portant sur l’actualisation de l’accord sur l’égalité professionnelle dans ce secteur.

Après quatre séances de discussions paritaires sur ce thème, les partenaires sociaux de la métallurgie ont finalisé leur projet d’accord.

Un accord introduisant “de réelles avancées” (CFDT)

Si l’on en croit la fédération CFDT de la métallurgie, qui s’en félicite d’ailleurs, ce texte est “significatif, concret” et emporte “de réelles avancées”. L’organisation syndicale cite par exemple la mise en œuvre “d’un indicateur sur le nombre d’hommes et de femmes par classe d’emploi avec l’ancienneté associée, dans l’objectif d’arriver à la suppression des écarts de rémunération entre les hommes et les femmes”. Elle rapporte également la reconduction “de la majoration par l’Opco2i de la prise en charge des contrats de professionnalisation conclus avec des femmes sur les métiers industriels, la sensibilisation aux stéréotypes, la prise en charge par les entreprises des déplacements des marraines de « Elles bougent »”.

Un dossier toujours en cours pour la métallurgie

En plus de ces éléments qu’ils ont consignés dans l’accord, les représentants patronaux et salariaux de la métallurgie sont convenus d’aborder prochainement d’autres sujets relatifs à l’égalité professionnelle. Toujours d’après la CFDT, un groupe de travail paritaire va actualiser les “différents guides de la branche en matière d’égalité professionnelle destinés aux entreprises”. Surtout, la perspective de la refonte du congé parental pourrait être l’occasion pour les partenaires sociaux de la métallurgie d’engager une réflexion relative à “la prise en compte du congé paternité au même titre que les congés maternité ou d’adoption dans le cadre des évolutions de carrière ou salariale”. La finalisation de l’accord sur l’égalité hommes-femmes dans la métallurgie ne signifie donc pas que ce dossier est refermé.

Un accord ouvert à signatures jusqu’au 4 avril

Le projet d’accord finalisé dans la métallurgie est ouvert à signatures syndicales jusqu’au 4 avril prochain. Ne faisant pas mystère de sa bonne perception du texte, la CFDT a d’ores et déjà fait savoir qu’elle ferait partie de ses signataires. A priori, la validation syndicale de cet accord ne devrait pas poser de problème, dans cette branche où l’UIMM peut compter sur un trio de partenaires syndicaux avec lequel elle gère la nouvelle CCN – trio composé de la CFDT, de FO et de la CFE-CGC. Enfin, relevons qu’alors que le dernier accord sur l’égalité professionnelle dans la métallurgie avait été signé il y a dix ans, les représentants du secteur ne devront pas attendre aussi longtemps avant de se saisir une nouvelle fois de cet enjeu, dans la mesure où l’accord qu’ils viennent d’élaborer a une durée de vie de quatre ans.

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer
Télétravail bureaux d'études
Lire plus

Les bureaux d’études s’entendent sur la lutte contre le sexisme et le harcèlement sexuel

A l'occasion de leur réunion paritaire qui s'est tenue à la fin du mois de février, les représentants patronaux et salariaux des bureaux d'études techniques et sociétés de conseil se sont entendus sur un accord portant sur la lutte contre le sexisme et le harcèlement sexuel. Présentant les enjeux majeurs de ce texte, dont nos lecteurs pourront prendre connaissance...