Intéressement, participation, épargne salariale : 52,8% des salariés du privés en bénéficiaient en 2020

La Dares (service statistique du ministère du travail) vient de publier une note intéressante sur l’intéressement, la participation et l’épargne salariale. L’année 2020, bouleversée par la crise sanitaire, n’empêche pas les dispositifs de se développer.

L’étude met en lumière plusieurs aspects qui méritent qu’on s’y intéresse. Le nombre de salariés employés en TPE et visés par l’un des 3 dispositifs augmente de 3,6 points en un an pour atteindre 17,3%. Ainsi, 587 000 salariés employés par des TPE sont couverts par un dispositif d’intéressement, de participation ou d’épargne salariale. Cette progression est plus importante que du côté des entreprises de 10 salariés ou plus. Ces entreprises offrent toutefois à 61,1% de leurs salariés l’un de ces dispositifs : cela représente 8,9 M de salariés. Au total, 9,5 M de salariés du privé (soit 52,8% de l’ensemble des salariés du privé) sont donc concernés par l’un des 3 mécanismes.

Cette progression du nombre de salariés bénéficiaires de l’intéressement, de la participation ou de l’épargne salariale masque toutefois un recul des versements reçus par les salariés bénéficiaires. En effet, 79,6% des 9,5 M de salariés couverts par au moins un dispositif ont reçu un versement de la part de leur employeur : c’est 5,3 points de moins qu’en 2019. Le total de ces montants représente malgré tout 18,6 Md€ bruts en 2020 dont 17,5 Md€ bruts pour les salariés des entreprises de 10 salariés et plus (en baisse de 13,6% sur un an).

Dans le détail, les sommes versées au titre de la participation dans les entreprises de 10 salariés ou plus s’établissent à 6,9 Md€ (en baisse de 13,7% sur un an). Les sommes reçues par ces salariés au titre de l’intéressement baissent aussi de 16,4% pour atteindre 8,2 Md€. S’agissant des PEE et des Perco, les versements sur PEE ont diminué très légèrement à 10,6 Md€ tandis que les versements sur Perco augmentent à 2,4 Md€ (+9,8% sur un an).

Retrouvez toutes les informations utiles dans l’étude reproduite ci-après :

DR-Participation-interessement-et-epargne-salariale-en-2020-BAT

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

Plus de 400 000 salariés étaient encore en activité partielle en février 2022

La crise sanitaire de 2020 a fait exploser le recours à l'activité partielle du fait des confinements imposés par le gouvernement. Le pic était atteint en avril 2020 avec plus de 8,3 millions de salariés concernés (représentant plus de 4,6 millions de salariés en équivalent temps plein). Après une année 2021 encore marqué par un recours important à ce dispositif, le nombre de salariés en activité partielle environne les 400 000 depuis plusieurs mois. D'après les ...

L’Etat tente d’épauler les entreprises du BTP face à la flambée des prix

Avec la guerre en Ukraine, les entreprises du BTP sont en première ligne de la flambée des prix des matériaux de construction (et du carburant). Pour les aider, le ministère de l'économie vient de publier une liste de mesures destinées à aider, autant que possible, les entreprises impactées. Le ministère commence par annoncer la publication prochaine d'une circulaire qui tiendra...

Absentéisme : un retour progressif à la normale d’après Diot-Siaci

L'observatoire Diot-Siaci de l'absentéisme a publié hier un communiqué de presse relatif à l'évolution de l'absentéisme des salariés en 2021. Il met d'abord en évidence un retour à la normale progressif dans ce domaine. "En baisse pour 2021, le taux d’absentéisme global pour l’année écoulée est de 4,94% et se rapproche du niveau observé avant la crise du Covid-19. Ainsi, plus...