Intéressement, participation, épargne salariale : 52,8% des salariés du privés en bénéficiaient en 2020

La Dares (service statistique du ministère du travail) vient de publier une note intéressante sur l’intéressement, la participation et l’épargne salariale. L’année 2020, bouleversée par la crise sanitaire, n’empêche pas les dispositifs de se développer.

L’étude met en lumière plusieurs aspects qui méritent qu’on s’y intéresse. Le nombre de salariés employés en TPE et visés par l’un des 3 dispositifs augmente de 3,6 points en un an pour atteindre 17,3%. Ainsi, 587 000 salariés employés par des TPE sont couverts par un dispositif d’intéressement, de participation ou d’épargne salariale. Cette progression est plus importante que du côté des entreprises de 10 salariés ou plus. Ces entreprises offrent toutefois à 61,1% de leurs salariés l’un de ces dispositifs : cela représente 8,9 M de salariés. Au total, 9,5 M de salariés du privé (soit 52,8% de l’ensemble des salariés du privé) sont donc concernés par l’un des 3 mécanismes.

Cette progression du nombre de salariés bénéficiaires de l’intéressement, de la participation ou de l’épargne salariale masque toutefois un recul des versements reçus par les salariés bénéficiaires. En effet, 79,6% des 9,5 M de salariés couverts par au moins un dispositif ont reçu un versement de la part de leur employeur : c’est 5,3 points de moins qu’en 2019. Le total de ces montants représente malgré tout 18,6 Md€ bruts en 2020 dont 17,5 Md€ bruts pour les salariés des entreprises de 10 salariés et plus (en baisse de 13,6% sur un an).

Dans le détail, les sommes versées au titre de la participation dans les entreprises de 10 salariés ou plus s’établissent à 6,9 Md€ (en baisse de 13,7% sur un an). Les sommes reçues par ces salariés au titre de l’intéressement baissent aussi de 16,4% pour atteindre 8,2 Md€. S’agissant des PEE et des Perco, les versements sur PEE ont diminué très légèrement à 10,6 Md€ tandis que les versements sur Perco augmentent à 2,4 Md€ (+9,8% sur un an).

Retrouvez toutes les informations utiles dans l’étude reproduite ci-après :

DR-Participation-interessement-et-epargne-salariale-en-2020-BAT

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Médecine naturelle : la DGCCRF enjoint une plateforme de cesser ses pratiques trompeuses

Quelques jours après la polémique Doctolib impliquant la présence de praticiens de médecine naturelle faussement présentés comme des professionnels de santé, la DGCCRF vient de formuler une injonction contre une autre plateforme. C'est la plateforme Médoucine (gérée par la société Goodmoon) qui est visée. Spécialisée dans la mise en relation de praticiens de médecine naturelle avec des particuliers, cette plateforme n'a d'autre choix que de coopérer. La DGCCRF exige l'arrêt le retrait des...
Lire plus

La publication Tripalio prend ses quartiers d’été

L'ensemble de la rédaction de Tripalio vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous le lundi 22 août 2022 pour le retour de nos publications. Pour vous aider à patienter et à anticiper votre rentrée, profitez de notre dossier annuel 2022 “Santé,...
Lire plus

La négociation collective d’entreprise plombée par la crise sanitaire en 2020

L'année 2020, et sa crise sanitaire, est encore scrutée à la loupe par les services statistiques de l'Etat. La Dares vient ainsi de diffuser une courte étude dévoilant les résultats de son enquête sur la négociation collective d'entreprise. Sans grande surprise, les négociations ont fortement pâti du contexte de crise. Cela se ressent tant au niveau du nombre d'entreprises et de salariés concernés par les négociations collectives que par les thèmes abordés à ces occasions. ...
Lire plus

Les 4 secteurs où les conditions de travail justifient les difficultés à recruter

La Dares (service statistique du ministère du travail) vient de publier une étude intéressante sur les causes des difficultés de recrutement des entreprises privées. Le document met notamment l'accent sur l'une des causes mises en exergue : les conditions de travail. Bien que les données présentées aient été recueillies en 2019, elles donnent une bonne...

Démission surprise d’un vice-président du MEDEF après des accusations de harcèlement sexuel

Jean-Luc Monteil, fondateur de monmeilleurbanquier.com et dirigeant de la compagnie financière Colbert, vient de démissionner discrètement de ses fonctions de vice-président du MEDEF. Cette péripétie a été annoncée lors de la dernière convention de l'organisation patronale. Manifestement, cette décision fait suite à des accusations portées par une salariée de l'avenue Bosquet quant à des comportements de harcèlement sexuel et de discrimination hommes-femmes. ...