Hausses tarifaires en santé individuelle : les Ocam et l’UFC-Que Choisir sont au moins d’accord sur un point

L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir (ci-après “UFC”) vient de sortir son habituelle publication fustigeant les hausses tarifaires en complémentaire santé individuelle. Après une année 2022 qui n’a (étonnamment) pas conduit l’UFC à publier de communiqué sur les hausses tarifaires, l’association revient à la charge en 2023.

L’UFC dénonce d’emblée une augmentation médiane de 7,1% des cotisations des contrats de complémentaire santé individuelle. En clair, la moitié des contrats individuels connaitraient une hausse inférieure à 7,1% et l’autre moitié connaitraient une hausse supérieure à 7,1%. Convertie en euros, cette médiane est de 126 € sur une année complète de cotisation. L’association indique que cette hausse serait de 9% pour les entreprises d’assurance, de 8,8% pour les institutions de prévoyance et de 6,9% pour les mutuelles. Mais comme c’était le cas en 2021, l’UFC ne donne pas d’indications concernant la hausse moyenne qu’il aurait été intéressant de connaître. En effet, n’oublions pas que la Mutualité française communique ardemment sur la modération des hausses tarifaires concernant ses adhérents. D’après les informations diffusées par la FNMF, les mutuelles n’auraient augmenté leurs tarifs (en individuelle et collective) que de 4,7% en 2023, soit sous l’inflation qui s’élève à 5,9% en moyenne en 2022. On ne doute pas un seul instant que les représentants des organismes de complémentaire santé (Ocam), FNMF en tête, vont riposter point par point aux critiques de l’UFC. Il serait toutefois intéressant que les uns et les autres s’écharpent sur des terrains équivalents en utilisant des valeurs comparables.

Au-delà de la pure hausse tarifaire, l’UFC semble d’accord avec les Ocam sur un point. L’association constate que l’augmentation des cotisations s’accompagne d’une majoration du reste-à-charge des assurés, notamment en optique. Elle tombe finalement d’accord avec les Ocam en dénonçant l’attitude de certains opticiens qui renâclent à mettre en avant les équipements Rac0 qui leur sont moins profitables. Pour mémoire, c’est exactement ce que dénonçait la Mutualité française en juillet 2022, quelques jours après une communication de la DGCCRF sur ses contrôles réalisés auprès des opticiens et audioprothésistes. L’UFC-Que choisir et les Ocam sont donc d’accord sur ce point et force est de constater que si l’association reproche aux opticiens de ne pas promouvoir suffisamment les équipements Rac0, les organismes de complémentaire santé n’y sont pas pour grand-chose.

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer
transition écologique
Lire plus

A la Transition Ecologique, les gros nuages noirs s’amoncellent à l’horizon pour Alan

En début de semaine dernière, l'information a fait grand bruit dans la presse économique et dans la presse spécialisée de l'assurance : Alan a été sélectionné par les responsables du ministère de la Transition Ecologique pour la mise en œuvre de la future couverture de frais de santé de ses agents et anciens agents, au grand dam notamment de la MGEN, l'opérateur de...

Frais de santé : les commissaires de justice et sociétés de ventes volontaires lancent leur appel d’offres

Les représentants paritaires de la CCN des commissaires de justice et sociétés de ventes volontaires viennent de lancer un appel d’offres afin de recommander un organisme pour l’assurance et la gestion des risques de frais de santé pour ses salariés. Le cahier des charges est à retirer à l’adresse suivante : ao.cj@arkol.fr et les offres doivent être formulées avant le 15 juillet 2024. Plus de...
Lire plus

Prix des mutuelles : Axa, Harmonie Mutuelle et Malakoff Humanis réclament un vrai dialogue avec l’Etat

Au lendemain de l'audition des médiateurs, la mission d'information au Sénat sur les prix des mutuelles recevait les représentants de trois des plus importants organismes complémentaires d'assurance maladie (Ocam) en France. Etaient notamment présents Diane Milleron-Deperrois (DG d'Axa santé et collectives France), Catherine Touvrey (DG d'Harmonie Mutuelle) et Thomas...
Lire plus

Prix des mutuelles : les médiateurs évoquent quelques remèdes (parfois explosifs)

Les médiateurs des trois familles d'organismes complémentaires d'assurance maladie (Ocam) étaient entendus hier, 15 mai 2024, par la mission d'information au Sénat sur les complémentaires santé. A cette occasion les auditionnés ont présenté leur activité, les points de tensions sur lesquels ils interviennent et les éventuels remèdes permettant d'améliorer les relations entre les assurés et leurs assureurs...