Gros coup de frein à la fusion Aon/Willis Towers

Le projet de fusion entre les géants du courtage en assurance Aon et Willis Towers Watson rencontre un nouvel obstacle de taille. Le département de la Justice américain annonce son intention de bloquer le rachat à 30 Md$. Un rachat au cœur duquel l’avenir de Gras Savoye est dans la balance.

Dans un communiqué publié le 16 juin 2021, l’autorité américaine émet des craintes concernant la fusion envisagée. Le département de la Justice a donc entamé une procédure judiciaire pour bloquer le projet afin d’empêcher la naissance d’un géant du courtage en assurance. En clair, l’autorité américaine craint que cette fusion ne crée un acteur monopolistique qui tuera toute concurrence : cela nuirait, in fine, aux clients assurés.

Le département de la Justice reconnaît qu’Aon et Willis Towers Watson ont proposé des actions visant à amoindrir le monopole du futur groupe unifié. Mais il estime que ces solutions ne sont pas adéquates pour protéger les assurés américains. Il considère également que les actions proposées par les deux géants sont insuffisantes pour éteindre les craintes exprimées.

N’oublions pas que ce projet de fusion emporte la vente à la découpe de Gras Savoye. Les activités du courtier français doivent être séparées entre le courtier américain Gallagher (qui en récupérera 90%) et Aon. Un projet qui ne se fera pas sans douleur pour Gras Savoye. Comme le soulignent Les Echos, les salariés français sont de plus en plus inquiets et les incertitudes concernant l’avenir de l’entreprise n’incitent pas les talents à rester.

Ajouter aux articles favoris
2 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Actionnariat : Axa réussit ses 2 opérations

L'assureur Axa communique sur ses deux opérations actionnariales menées en cette fin d'année. Le rachat d'actions prévu pour 1,7 Md€ maximum continue sa mise en place tandis que le plan d'actionnariat salarié est bouclé. L'offre d'actionnariat salarié appelée "Shareplan 2021" aurait ainsi intéressé près de 21 000 collaborateurs (19% de l'effectif salarié concerné) répartis dans 36 pays pour un total de 293 M€. Cela représente 14 M d'actions nouvelles. Les collaborateurs d'Axa détiennent...

Generali voudrait racheter La Médicale au Crédit Agricole

C'est officiel, l'assureur italien Generali envisage de racheter La Médicale, filiale du Crédit Agricole spécialisé dans l'assurance des professionnels de santé. La nouvelle ébruitée dans la presse fait état de l'ouverture prochaine de négociations exclusives avant la fin de l'année. La Médicale serait ainsi valorisée aux alentours de 400 M€. Generali poursuit donc son programme triennal d'investissement sur les marchés européen et...