“Grande Sécu” : Olivier Véran renoncerait à son projet

C’est l’un des sujets sociaux les plus débattus du moment : Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé, aurait finalement décidé de renoncer à son projet de “Grande Sécu” – c’est-à-dire de nationalisation du financement des dépenses de santé.

C’est du moins, ce qu’avancent nos confrères du Point. “Le scénario de « grande Sécu », exploré par le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie à la demande du ministre de la Santé, Olivier Véran, est enterré” écrivent-ils, précisant qu’il serait “trop difficile à mettre en œuvre”. Nos lecteurs ne seront sans doute qu’à moitié étonnés de lire ceci, dans la mesure où, depuis une dizaine de jours déjà, nous insistons sur les forts vents contraires auxquels ce projet fait face.

Sous réserve de sa confirmation, l’annonce de cet abandon appelle, en l’état, une première réflexion. Elle vient témoigner de l’attitude pour le moins ambiguë du ministre des Solidarités et de la Santé. S’il renonce à son projet, ceci signifie qu’il le portait bel et bien. Or, lorsqu’il était interrogé à ce sujet, il se gardait bien de le reconnaître. En outre, il a affirmé que c’est afin de nourrir non pas la promotion de ce projet mais une “réflexion” publique qu’il a saisi le haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM). On peut aujourd’hui légitimement s’interroger sur la sincérité de ces déclarations diverses.

Tripalio reviendra rapidement sur les perspectives de l’assurance maladie complémentaire lorsqu’il sera confirmé que le projet de “Grande Sécu” est bel et bien effacé de l’agenda politico-administratif des prochains mois.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

Rac0 : les lunettes de classe A peinent à se faire une place

L'Union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire (Unocam) publie son premier baromètre dédié au Rac0 (ou 100% santé). L'étude reproduite en fin d'article propose une ribambelle de données intéressantes sur la mise en place de la réforme et sur ses conséquences. Parmi les 3 enseignements tirés par les complémentaires santé, un point se détache. Le reste à charge en optique a largement augmenté tandis qu'il a baissé en auditif et en dentaire. Faut-il en déduire que la réforme rate sa cible sur les lunettes ? Pas tout à...

Frais de santé : la CCN 51 lance son appel d’offres

Les établissements privés d'hospitalisation, de soins, de cure et de garde à but non lucratif, ou CCN 51, viennent de lancer un appel d’offres afin de recommander un ou plusieurs organismes pour l’assurance et la gestion du risque frais de santé pour l’ensemble du personnel. Le cahier des charges est à retirer à l’adresse suivante : https://sara-demat.com/. ...
Lire plus

Un accord santé remanié sous l’égide d’AG2R dans la CCN des vétérinaires

Le nouvel accord santé collectif mis en place dans les CCN des vétérinaires (IDCC 1875 et IDCC 2564) modifie les grandes caractéristiques le régime en place depuis l'accord du 14 octobre 2015. Le texte pose les bases du régime pour les 5 prochaines années. Etant donné qu'il s'applique depuis le 1er janvier 2022, toutes les nouveautés qu'il...
Lire plus

Des hausses de garanties grâce aux bons résultats du régime santé des commissaires-priseurs

Le dernier avenant à l'accord santé de la CCN des commissaires-priseurs judiciaires (IDCC 2785) tire les fruits de l'équilibre plus que favorable du régime. Les partenaires sociaux l'annoncent en préambule, les bons résultats du régime permettent d'augmenter certaines garanties sans surcoût de cotisations. ...
Lire plus

Rac0 en auditif : les 9 propositions urgentes de l’Igas

L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) vient de rendre public son rapport d'évaluation de la filière auditive daté de novembre 2021. Ce rapport comporte une partie extrêmement intéressante sur la réforme du Rac0 (ou 100% santé) en auditif. L'Igas y constate que des améliorations sont nécessaires pour que la réforme soit un succès. Elle formule ainsi 9 propositions à mettre en œuvre dans les 2 prochaines années. ...

Frais de santé : chez les experts de l’automobile, les candidats sont…

Au milieu de l'automne dernier, les experts de l'automobile lançaient leur appel d'offres pour une recommandation dans le domaine des frais de santé. L'enjeu principal de cet appel d'offres était de savoir si la Macif Mutualité, partenaire de la branche depuis la mise en place de son régime santé en 2016, allait se maintenir dans la profession. Si, d'après nos sources, les représentants...