Avis d’extension d’accords chez les institutions de retraite

La ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 31 juillet 2021, les dispositions de la déclaration d’engagement du 18 mai 2021 relatif au pacte pour les jeunes dans la branche professionnelle retraite complémentaire et prévoyance, de l’accord du 1er juillet 2021 relatif à l’accompagnement des salariés aidants et à la conciliation de leur situation avec leur vie professionnelle et de l’accord du 11 juillet 2021 relatif à l’emploi des personnes en situation de handicap, conclus dans le cadre de la convention collective nationale des institutions de retraite complémentaire (IDCC 1794). 

Les organisations professionnelles et toutes personnes intéressées ont 15 jours pour faire connaitre leurs avis et observations au sujet de la généralisation envisagée. 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Un conseiller de Brigitte Bourguignon quitte ses fonctions

La ministre déléguée auprès d'Olivier Véran, chargée de l'autonomie, acte le départ de l'un de ses conseillers. Il s'agit de Jean Fabre-Mons, conseiller des politiques de lutte contre la pauvreté. Il quittera officiellement son poste le 24 janvier 2022. Retrouvez l'arrêté complet en suivant ce lien. ...

Une nouvelle représentante de l’UDES dans une commission du Conseil d’orientation des conditions de travail

La ministre du travail, Elisabeth Borne, vient d'acter une nouvelle nomination à la commission spécialisée relative à la prévention des risques physiques, chimiques et biologiques du Conseil d'orientation des conditions de travail. Il s'agit d'Audrey Lemoine qui remplace Hélène Godin comme personnalité qualifiée, sur proposition de l'UDES. Retrouvez l'...

Assurance emprunteur : le texte voté en commission au Sénat

La nouvelle version de la proposition de loi visant à faciliter l'accès à l'assurance emprunteur vient d'être adoptée par les sénateurs réunis en commission des affaires économiques. Cette proposition de loi inclut désormais un article additionnel après l'article 7 qui supprime le questionnaire médical pour les prêts immobiliers de moins de 200 000 € et qui arrivent à leur terme avant le 65e anniversaire de l'emprunteur. Ces 2 conditions sont cumulatives pour permettre de supprimer le...