Accord salarial unanime dans la propreté

Après les différentes hausses du SMIC intervenues cette année, comme autant de conséquences du niveau relativement élevé de l’inflation, les négociateurs patronaux et salariaux de la CCN de la propreté ont dû s’emparer de l’enjeu de la revalorisation de la grille salariale conventionnelle.

Dans la propreté, le dernier accord salarial date de cette année et portait sur la grille conventionnelle en vigueur en 2022. Pour rappel, les partenaires sociaux de la profession s’étaient entendus sur une revalorisation de 2,9 % des minima de branche. Abordant la négociation relative à l’année 2023, les syndicats escomptaient une action plus ambitieuse encore de la part des employeurs. Ces derniers devaient, pour leur part, avancer des propositions susceptibles de renforcer l’attractivité des métiers de la branche.

D’après la CFDT, les discussions ont finalement abouti à un accord de revalorisation de plus de 5 % de la grille salariale conventionnelle. “L’avenant prévoit une revalorisation de + 2,9 % au 1er janvier 2023 si l’extension intervention avant cette date, de + 3 % si elle intervient après, ainsi qu’une revalorisation de 2,5 % en juillet 2023” explique en effet la fédération CFDT des services. Toujours d’après cette dernière, l’accord salarial 2023 de la propreté a été conclu dans de bonnes conditions puisque “l’ensemble des organisations syndicales est signataire”.

Ajouter aux articles favoris
1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Salaires : + 3 % à + 4,14 % dans les produits alimentaires élaborés

A la suite des hausses successives du SMIC intervenues ces derniers mois, comme autant de conséquences du niveau relativement élevé de l’inflation, les négociateurs patronaux et salariaux de la CCN des produits alimentaires élaborés se sont récemment emparés de l'enjeu des salaires et viennent de s'entendre sur la revalorisation de la grille salariale conventionnelle pour 2023. D'après la...
Lire plus

Pourquoi la sortie tardive des accords CCN après publication des avis d’extension pose question

Cela fait maintenant quelques mois que nous remarquons régulièrement l'enclenchement de la procédure d'extension d'accords collectifs signés dans les conventions collectives nationales (CCN) avant leur parution officielle. Cette récente tendance est particulièrement marquée pour les accords collectifs en santé et prévoyance. Nous étions habitués, jusqu'alors, à ce que ces textes soient d'abords publiés au Bulletin officiel des conventions collectives (BOCC) avant que le processus d'extension soit lancé. Le fait que cet usage soit...

Salaires : +2,5 % dans la récupération

Afin de parer aux conséquences, pour le pouvoir d'achat des salariés de la branche, du niveau relativement élevé de l’inflation, les représentants patronaux et salariaux de la branche des industries et commerces de la récupération viennent de se mettre d'accord sur une revalorisation de la grille salariale conventionnelle. D'après des sources concordantes, ils se sont entendus sur une hausse...

L’industrie laitière s’entend sur les salaires

Après les différentes hausses du SMIC intervenues ces derniers mois, comme autant de conséquences du niveau relativement élevé de l’inflation, les négociateurs patronaux et salariaux de la CCN de l'industrie laitière se sont entendus au tout début de l'année sur la revalorisation de la grille salariale conventionnelle pour 2023. Pour les organisations syndicales, la négociation devait non...

L’étonnant dernier bulletin officiel des conventions collectives de 2022

L'année 2023 entame déjà sa troisième semaine, période généralement synonyme de parution des derniers accords signés dans les conventions collectives. Cette semaine, les partenaires sociaux nous réservent une belle surprise, aucun texte n'a été transmis à la Direction générale du travail (DGT) à la toute fin de l'année 2022. Le bulletin officiel des conventions collectives (BOCC) n° 52 de l'année 2022 qui vient de paraître est bel et bien vide. Cette situation est inédite : cela...