Maif et Aréas créent une garantie “interruption de tournage” pour le cinéma

Le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) annonce la mise en place d’une garantie “interruption de tournage” liée à de violences sexistes ou sexuelles. Cette nouvelle garantie est assurée par Maif et Aréas et prendra effet au 1er juillet 2021.

L’objectif est de prendre en charge les frais d’interruption de tournage dans la limite de 500 000 € et de 5 jours d’arrêt. La Maif et Aréas espèrent que cette garantie permettra également de favoriser la prise de parole des victimes. Grâce au nouveau dispositif, ces dernières ne craindront pas de trop mettre en péril l’économie du tournage.

Pour que cette garantie soit déclenchée, l’assureur devra recevoir la copie du signalement des violences au Procureur de la République. Par cette initiative, le CNC poursuit son travail pour combattre les violences sexistes ou sexuelles dans le milieu du cinéma. Rappelons que le respect d’obligations en matière de prévention et de détection du harcèlement sexuel est désormais une condition pour recevoir des aides du CNC.

Ajouter aux articles favoris
2 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer
OCIRP
Lire plus

L’OCIRP en pleine crise existentielle

Nos lecteurs se souviennent sans doute des conditions complexes dans lesquelles Marie-Anne Montchamp a pris, au printemps dernier, la direction générale de l'OCIRP - l'assureur paritaire de la place pour les rentes de veuvage et d'éducation. ...
Lire plus

Le CCSF revient à la charge sur l’assurance affinitaire

L'assurance affinitaire est à nouveau au cœur des réflexion du Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Ce n'est pas la première fois que ce Comité, dont les avis doivent être suivis par les professionnels concernés, se penche sur ce type d'assurance très spécifique. Après s'être prononcé une première fois sur les conditions de résiliation de ces contrats affinitaires, le Comité impose désormais un renforcement des obligations d'information à l'égard de l'assuré (avis complet reproduit en fin d'article). ...