La Banque Postale part à la conquête du capital de CNP

La Banque Postale a fait part de son souhait de devenir entièrement propriétaire de CNP Assurances. En vue de réaliser ce projet, la cotation de la CNP a été suspendue à Euronext le 27 octobre.

Dans un premier temps, La Banque Postale (qui est déjà propriétaire de CNP Assurances à 62%) envisage de racheter les 16% de capital détenus par BPCE. En retour, BPCE deviendrait propriétaire de leur filiale commune Ostrum Asset Management. La Banque Postale veut devenir, à terme, propriétaire de 100% du capital.

Son offre destinée à reprendre les parts de BPCE est de 21,90 € par action, ce qui représenterait un total de 5 Md€. Selon le communiqué de La Banque Postale, le but de cette montée dans CNP Assurances est d’en faire son assureur unique.

Ajouter aux articles favoris
1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

La directrice générale d’Aésio remerciée

Mise à jour du 07/12/2022 à 16h15 Moins de 2 ans après sa nomination, Sophie Elkrief, directrice générale d'Aésio soutenue par Patrick Brothier fin 2020 a été remerciée par le conseil d'administration. La direction générale de la mutuelle sera...
Intériale
Lire plus

Chez Intériale, une fin d’année mouvementée

Peu avant la pause estivale, nous faisions état des problèmes rencontrés par Intériale - mutuelle des agents du service public, plus particulièrement implantée dans les activités régaliennes de l’Etat - en matière de gestion de ses ressources humaines d'encadrement dirigeant. ...
Lire plus

Assurance des cyberattaques : la commission mixte paritaire adopte le projet avec une touche supplémentaire

L'article 4 du projet de loi d'orientation et de programmation du ministère de l'intérieur (LOPMI) porte sur l'assurabilité des risques de cyberattaques. Après deux lectures au Sénat et à l'Assemblée nationale qui ont fait évoluer le texte initial, la commission mixte paritaire (CMP) a trouvé un accord sur l'ensemble de la loi. Lors de leurs échanges, les députés et...
Lire plus

Pertes d’exploitation : Axa obtient finalement gain de cause dans 4 affaires similaires

La Cour de cassation vient de donner raison à Axa dans 4 affaires similaires relatives à l'assurance des pertes d'exploitation. Les décisions rendues le même jour concernent la validité (ou non) de la clause d'exclusion de garantie d'un contrat d'assurance "multirisque professionnelle" contenant la couverture de certaines pertes financières. Alors que les cours d'appel avaient invalidé les clauses d'exclusion, le juge de cassation décide de les valider. Les restaurateurs ne peuvent donc pas obtenir de compensation pour leurs pertes dues aux...