Heures supplémentaires : l’entreprise qui ne décompte pas le temps de travail risque gros

0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

BTP : le covoiturage empêche-t-il le versement de l’indemnité de grand déplacement ?

Les ouvriers du secteur du BTP sont souvent amenés à se déplacer sur des chantiers dans toute la France. Pour compenser les coûts liés à ces déplacements, une indemnité de grand déplacement est prévue par les dispositions conventionnelles. C'est le cas dans la CCN des ouvriers du BTP de moins de 10 salariés (IDCC 1596). Mais des conditions spécifiques doivent être réunies pour que cette...
Lire plus

Passe sanitaire ou obligation vaccinale des salariés : les obligations qui pèseront sur les entreprises

Le projet de loi qui instaure le passe sanitaire dans certains lieux et une obligation vaccinale pour les professionnels de santé (au sens large) est discuté aujourd'hui à l'Assemblée. Cette loi fait peser sur certains employeurs un risque de sanction pénale (amende, voire peine de prison) s'ils ne contrôlent pas leurs salariés. Il faut bien distinguer deux situations en fonction de l'activité exercée. ...
Lire plus

Chez Generali Vie le juge valide la durée de période d’essai des conseillers commerciaux

La durée de la période d'essai des conseillers commerciaux chez Generali Vie est au cœur d'une décision de la Cour de cassation. L'arrêt est important car il impacte tous les conseillers commerciaux du secteur de l'assurance. Il mobilise le droit international, le code du travail et la convention collective applicable au contrat de travail. ...
Lire plus

Le calcul de cotisation à la médecine du travail est-il conforme à la Constitution ?

Le calcul de la cotisation versée à la médecine du travail par les entreprises pourrait bientôt être invalidé par les Sages. La Cour de cassation vient de transmettre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) très intéressante sur le sujet. Il y est question d'égalité de traitement entre les entreprises qui adhèrent à un même service de santé au travail. ...
Lire plus

Rupture conventionnelle : une Caisse d’épargne condamnée à respecter l’indemnité de sa CCN

L'indemnité de rupture conventionnelle ne peut pas être inférieure à l'indemnité de licenciement prévue par la convention collective. Cette réalité vient d'être rappelée à la Caisse d'épargne et de prévoyance de Midi-Pyrénées par la Cour de cassation. Elle rappelle que si un accord collectif prévoit une indemnité conventionnelle de licenciement, c'est cette indemnité qui sert de référence, à condition qu'elle soit au moins égale à...