Complémentaire santé dans le commerce de détail non alimentaire

Les partenaires sociaux du commerce de détail non alimentaire (branche plus restreinte que celle des entreprises de distribution du commerce non alimentaire) négocient actuellement leur complémentaire santé. Les discussions devraient aboutir, d’ici à la fin du premier semestre 2015, à un nombre restreint de recommandations. En effet, à la différence de la grande distribution non alimentaire, où quelques grandes enseignes rassemblent la plupart des salariés et préfèrent contrôler seules leur politique en matière de protection sociale complémentaire, la branche du commerce de détail non alimentaire ne compte presque que des TPE, qui préfèrent opter pour des contrats mutualisés. 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer

La FMF veut en finir avec la taxation des complémentaires santé mutualistes

La fédération des mutuelles de France (FMF) a récemment engagé une campagne de communication dans le cadre de laquelle elle revendique la fin de la taxation des complémentaires santé mutualistes. Intitulée "pas de taxe sur ma santé", cette campagne dénonce d'abord le niveau de la taxation des contrats de complémentaire santé. S'élevant "à 14,1% ou à 21,1% du montant de la cotisation", les taxes sur les complémentaires "prélèvent injustement presque 2 mois par an (et 2 mois et demi dans...