Apicil lance une OPA sur Bluelinea, spécialisée dans l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie

Le groupe de protection sociale Apicil vient d’annoncer son projet d’offre publique d’achat (OPA) simplifiée visant la société Bluelinea. Déjà détenteur d’un peu plus de 13% des bons de souscription d’actions Y et de 7,63% du capital social, le groupe Apicil avait franchi le seuil de 50% du capital de Bluelinea suite à la souscription réalisée en juin 2022 dans le cadre d’une augmentation de capital.

C’est par le biais d’une note d’information que le groupe Apicil indique sa volonté de racheter la totalité des 5 547 516 actions qu’il ne détient pas encore au prix unitaire de 1,15 €. En sus, l’OPA propose l’acquisition de la totalité des bons de souscription d’actions au prix unitaire de 0,01 €.

Les entités du groupe Apicil impliquées dans cette OPA sont Apicil Mutuelle et Apicil Prévoyance. Depuis l’augmentation de capital décidée en juin 2022, ces sociétés détiennent respectivement 14,80% et 41,85% du capital social de Bluelinea, soit un total de 56,64%.

Par cette OPA, le groupe Apicil entend poursuivre la politique déjà menée en matière d’effectifs, de politique salariale et de gestion des ressources humaines. Ainsi, le projet ne contient aucune prévision de restructuration à court ou moyen terme. L’objectif affiché est plutôt d’offre aux salariés de Bluelinea de nouvelles opportunités d’évolution grâce à leur intégration dans le groupe Apicil.

L’OPA doit être vérifiée et validée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) avant d’être officiellement publiée. Ce n’est qu’à ce moment que l’AMF publiera un avis d’ouverture et le calendrier de l’OPA : celle-ci sera alors ouverte pendant 10 jours (comprendre 10 jours de bourse). D’après le calendrier prévisionnel, l’ouverture devrait avoir lieu le 10 novembre 2022 pour une date de clôture le 24 novembre 2022. Les résultats seront ensuite publiés le lendemain.

Cette offre intervient quelques jours après l’annonce de l’adhésion définitive de 4 nouvelles mutuelles au sein de l’UGM Unalis initiée par Apicil. La SMH et la Mutuelle de la Corse (déjà pressenties en avril 2022) sont donc confirmées et les mutuelles étudiantes MEP et SMEREP regroupées sous la marque HEYME sont, elles, de nouvelles arrivantes.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

La solvabilité des assureurs français s’améliore au 2e trimestre 2022

Dans sa synthèse trimestrielle sur la situation des assureurs soumis à Solvabilité II, l'ACPR souligne que les taux d'intérêt permettent d'augmenter le taux de solvabilité du secteur. Le document reproduit ci-après indique ainsi que la solvabilité de l'ensemble de l'assurance atteint 263% au 2e trimestre 2022 contre 253% au 4e trimestre 2021. La solvabilité des organismes non vie atteint 273% (contre 266% fin 2021) et la solvabilité des organismes vie et mixtes atteint 259% (contre 247% fin...

April officialise son rachat par le fonds américain KKR

Les rumeurs entourant la cession du courtier grossiste April par le fonds CVC Capital Partners viennent de se concrétiser. Le courtier annonce passer sous l'égide du fonds américain KKR qui devient ainsi majoritaire (à conditions que les autorisations nécessaires soient délivrées par les autorités compétentes). ...

Dominique Laboureix (ACPR) devient président du Conseil de résolution unique de l’Union européenne

L'actuel secrétaire général de l'ACPR, Dominique Laboureix vient d'être nommé président du Conseil de résolution unique (CRU) de l'Union européenne. Il prend ainsi la succession d'Elke König à compter de janvier 2023. Le CRU est l'autorité de résolution de l'Union bancaire européenne. Il assure la "résolution ordonnée des banques défaillantes en réduisant au minimum les conséquences pour l'économie réelle et les finances publiques des pays de l'UE participants et d'autres...
Lire plus

Cyber-assurance : les 4 ajustements adoptés par les députés en séance publique

L'Assemblée nationale vient d'élargir le champ des mesures dédiées à la cyber-assurance prévues à l'article 4 du projet de loi d'orientation et de programmation du ministère de l'intérieur (LOPMI). Après un passage déjà très productif en commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République, les députés ont adopté...