Sécurité sociale : la branche famille vers une grève nationale

Entrée en vigueur au 1er janvier 2021, la réforme des allocations pour le logement (APL) fait, depuis lors, beaucoup parler d’elle du fait des incompréhensions et mécontentements qu’elle suscite chez de nombreux assurés sociaux, qui font état de diminutions sensibles de leurs droits – quand il ne s’agit pas de disparition pure et simple de ces derniers.

A l’évidence, les allocataires de la CAF ne sont pas les seuls à formuler des récriminations au sujet de la réforme des APL : les personnels de la branche famille de la Sécurité sociale, eux aussi, estiment qu’elle pose de nombreux problèmes. Dans un communiqué intersyndical publié hier, la CFDT, la CGT, FO, la CFTC, la CFE-CGC et Sud affirment en effet que cette réforme est, pour les salariés de la CNAF et des CAF, “la goutte d’eau qui fait déborder le vase” : “La situation dans les CAF est désastreuse même si les difficultés rencontrées ne sont pas une nouveauté. La mise en place de la réforme sur les Aides au Logement les a accentuées, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase !”.

Afin de motiver leur propos, les représentants syndicaux invoquent à la fois des problèmes de sous-effectif et des défauts de fonctionnement des systèmes d’information. “Le manque d’effectif, l’absence de reconnaissance du travail effectué, le recours systématique aux heures supplémentaires et à l’embauche de salariés en CDD, n’ont que trop duré ! A cela s’ajoutent les dysfonctionnements informatiques récurrents !” tonnent-ils, poursuivant : “Tout cela nuit gravement à la santé des agents ! Les agents ont besoin d’être reconnus dans leurs missions”.

Partant de là, les six organisations syndicales appellent à la grève le 29 juin prochain. Elles ont par ailleurs, pour ce même jour, “sollicité un rendez-vous auprès d’Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé”, le ministre chargé de la Sécurité sociale. L’exaspération paraissant forte chez les personnels de la branche famille, il y a tout lieu de penser que cette journée de mobilisation devrait faire le plein.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Avis d’extension d’un accord à la CCN métallurgie de Loire-Atlantique

La ministre du travail, du plein emploi et de l'insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 13 septembre 2018, les dispositions de l’accord du 12 juillet 2022 relatif aux indemnités de panier de jour et d'équipes successives de jour, sections syndicales, délégués et représentants syndicaux, suivi de déploiement de la convention collective, dialogue à compter du 1er janvier 2024, les jours fériés et ponts et congé de formation économique sociale, environnementale et syndicale, conclu dans le cadre de la convention collective des industries...

Avis d’extension d’un avenant à un avenant dans la CCN des industries du cartonnage

Le ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 6 octobre 2022, les dispositions de l’avenant n° 1 du 26 avril 2022 à l’avenant n° 3 du 9 octobre 2020 à l'avenant n° 152 du 5 octobre 2015 relatif à la complémentaire santé, conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des industries du cartonnage du 9 janvier 1969 (...

Avis d’extension d’un avenant dans les remontées mécaniques et domaines skiables

Le ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 6 octobre 2022, les dispositions de l’avenant du 14 septembre 2022 à l'accord du 15 octobre 2021 relatif à l'activité partielle de longue durée APLD, conclu dans le cadre de la convention collective nationale des remontées mécaniques et domaines skiables du 15 mai 1968 (...