L’Etat tente d’épauler les entreprises du BTP face à la flambée des prix

Avec la guerre en Ukraine, les entreprises du BTP sont en première ligne de la flambée des prix des matériaux de construction (et du carburant). Pour les aider, le ministère de l’économie vient de publier une liste de mesures destinées à aider, autant que possible, les entreprises impactées.

Le ministère commence par annoncer la publication prochaine d’une circulaire qui tiendra compte des circonstances de la crise dans le cadre des marchés publics. Le communiqué indique aussi que les index du BTP vont être publiés plus vite (45 jours après la fin du mois au lieu de 80 jours) : cela permettra d’être plus réactif dans l’actualisation des prix des matières premières. Cette méthodologie s’appliquera en mai pour la mise à jour des index du mois de février.

En parallèle, les cellules de crise dédiées au BTP sont réactivées et une aide temporaire (80 M€ au total) pour les entreprises des travaux publics sera mise en place. La réforme sur le gazole non routier (GNR) est également repoussée au-delà de la date initiale du 1er janvier 2023.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Intéressement, participation, épargne salariale : 52,8% des salariés du privés en bénéficiaient en 2020

La Dares (service statistique du ministère du travail) vient de publier une note intéressante sur l'intéressement, la participation et l'épargne salariale. L'année 2020, bouleversée par la crise sanitaire, n'empêche pas les dispositifs de se développer. L'étude met en lumière plusieurs aspects qui méritent qu'on s'y intéresse. Le nombre de salariés employés en TPE et visés par l'un des 3 dispositifs augmente de 3,6 points en un an pour atteindre 17,3%. Ainsi, 587 000 salariés employés par...
Lire plus

Plus de 400 000 salariés étaient encore en activité partielle en février 2022

La crise sanitaire de 2020 a fait exploser le recours à l'activité partielle du fait des confinements imposés par le gouvernement. Le pic était atteint en avril 2020 avec plus de 8,3 millions de salariés concernés (représentant plus de 4,6 millions de salariés en équivalent temps plein). Après une année 2021 encore marqué par un recours important à ce dispositif, le nombre de salariés en activité partielle environne les 400 000 depuis plusieurs mois. D'après les ...

Absentéisme : un retour progressif à la normale d’après Diot-Siaci

L'observatoire Diot-Siaci de l'absentéisme a publié hier un communiqué de presse relatif à l'évolution de l'absentéisme des salariés en 2021. Il met d'abord en évidence un retour à la normale progressif dans ce domaine. "En baisse pour 2021, le taux d’absentéisme global pour l’année écoulée est de 4,94% et se rapproche du niveau observé avant la crise du Covid-19. Ainsi, plus...