Les branches de la bijouterie joaillerie et horlogerie reviennent sur l’activité partielle

Un accord relatif à l’activité partielle a été conclu dans la convention collective nationale de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie et activités qui s’y rattachent du 5 juin 1970 (IDCC 567) et de la convention collective nationale de l’horlogerie du 17 décembre 1979 (IDCC 1044).

Il s’gait de l’accord du 27 octobre 2020 qui a été signé par la Fédération française de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, du cadeau, des diamants, pierres et perles et activités qui s’y rattachent et la Fédération de l’Horlogerie ; ainsi que par les syndicats de salariés Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT, Fédération Générale des Mines et de la Métallurgie CFDT, Fédération de la Métallurgie CFTC, Fédération Force Ouvrière de la Métallurgie FO et Fédération des Cadres, de la Maîtrise et des Techniciens de la Métallurgie CFE-CGC. Le texte complète l’accord relatif à l’activité partielle pour répondre à une baisse durable d’activité du 17 septembre 2020. 

 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer