La FFA devient France Assureurs et se lance dans la présidentielle

Ce communiqué provient du site de France Assureurs (ex-FFA).

  • – La fédération professionnelle de l’assurance, qui représente 247 sociétés d’assurance, soit 99 % du secteur, adopte un nom d’usage : « France Assureurs ». Ce changement s’accompagne d’une nouvelle identité visuelle et d’un site internet entièrement
    remanié : franceassureurs.fr.
  • – L’assurance étant au cœur des enjeux de société, France Assureurs a vocation à alimenter le débat public et sociétal, en particulier à l’approche de l’élection présidentielle : c’est le rôle de la plateforme présidentielle hébergée sur le nouveau site.

Depuis plus d’un an, la Fédération Française de l’Assurance (FFA) se transforme : grâce à un travail de co-construction avec ses membres, elle a adopté une raison d’être « Mobiliser toutes les énergies de l’assurance pour faire avancer la société en confiance ».

Aujourd’hui, la Fédération Française de l’Assurance adopte un nom d’usage pour devenir « France
Assureurs ». Ce nom d’usage, plus lisible et repérable, traduit à la fois ses missions institutionnelles et son rôle auprès du grand public. Il est incarné dans une nouvelle identité visuelle, qui reprend sa raison d’être en signature : « Faire avancer la société en confiance ».

France Assureurs lance un nouveau site internet : franceassureurs.fr. D’un accès simple pour tous les publics, cette vitrine digitale relaye les actions, les propositions et les publications de France Assureurs, utiles pour tous.

Ce nouveau site internet héberge en particulier une plateforme de propositions dans la perspective des élections présidentielle et législative en avril et juin 2022.

Deux livres blancs ont déjà été publiés par France Assureurs sur les trois derniers mois. Le premier traitait de la réforme du système de santé. Le deuxième portait sur le financement de la dépendance. Aujourd’hui même, France Assureurs inaugure cette plateforme présidentielle avec la publication d’un nouveau livre blanc : « Réussir la transition écologique et renforcer la résilience face aux défis climatiques ». En outre, la plateforme accueillera de nombreuses autres propositions sur les sujets les plus divers, de la suppression de la carte verte jusqu’au risque cyber.

Chaque citoyen pourra y lancer des débats, poser ses questions ou encore « liker » les propositions des autres parties prenantes.

« Notre métier d’assureur recouvre trois dimensions : protéger nos concitoyens, financer l’économie réelle tout en étant un employeur de référence », déclare Florence Lustman, présidente de France Assureurs. « Nous voulons porter la voix des assureurs dans tous les grands débats qui traversent la société française : la santé et la dépendance, la relance économique, la nécessaire transition écologique liée au réchauffement climatique. L’assurance n’est pas un monde à part, elle est au cœur du quotidien de nos concitoyens. »

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Un premier exercice encourageant pour Diot-Siaci

Le premier exercice complet vient de se terminer pour le nouveau groupe Diot-Siaci. Les résultats tout juste communiqués par le courtier semblent plutôt positifs. Le groupe avance, dans son communiqué, un chiffre d'affaires à 728 M€ à la fin de l'année 2021, sans toutefois dévoiler de résultat net. Malgré le contexte de crise, toutes les entités du groupe de courtage parviennent à...