La crise frappe durement le bâtiment

APRÈS UNE NOUVELLE ANNÉE DE CRISE EN 2014…

Une critique classique faite aux organisations professionnelles d’employeurs est de toujours tout voir en noir, d’être excessivement pessimistes. 

La comparaison entre nos prévisions de décembre 2013 pour 2014 et la réalité démontre le contraire de manière indubitable. Nous avions prévu un recul de l’activité de 0,4 %, l’année se soldera sur un recul de 4,3 % ! Dans le même ordre d’idée, en nombre de mises en chantier, l’écart se révèle tout aussi marqué avec respectivement 339 000 logements prévus pour 299 000 réalisés ! Une erreur est toujours regrettable, mais l’essentiel est d’en comprendre les raisons. Elles sont au nombre de deux : d’une part, une croissance économique qui ne fut pas au rendez-vous en 2014, contrairement à ce que les économistes retenaient comme hypothèse ; d’autre part, un environnement institutionnel pour le moins instable, notamment sur le marché de l’amélioration-entretien avec les changements dans les taux réduits de TVA, la réforme du Crédit d’impôt développement durable (CIDD) et l’obligation de travaux énergétiques dans le tertiaire.  

… UNE ACCALMIE EN 2015 GRÂCE AU PLAN DE RELANCE

Pour 2015, à l’évidence, nous conjuguons, au moins pour le logement neuf, à la fois optimisme et pessimisme. Je m’explique.Au fil de l’eau, soit hors Plan de relance, la production de nouveaux logements aurait dû chuter de 299 000 logements à 287 000 en 2015. C’est le versant pessimiste, ou plutôt réaliste, conséquence d’une croissance toujours très faible, d’un chômage élevé et, plus globalement, de la poursuite de la crise.Toutefois, sous réserve que ce qui a été annoncé soit bien mis en œuvre, nous estimons que les diverses mesures de relance prises par le gouvernement permettront d’atteindre 304 000 mises en chantier. Nous sommes persuadés que le dispositif « Pinel » et le retour de longs différés pour les bénéficiaires modestes du PTZ+ vont venir doper la demande. Il faudrait d’ailleurs aller plus loin sur ce dernier dispositif, c’est là une proposition raisonnable qui complèterait le Plan annoncé.  

Lire la suite sur le site de la FFB

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer

Stéphane Mircich devient DG du courtier Colonna

Le groupe Colonna vient d'annoncer la nomination de Stéphane Mircich en tant que directeur général. Il s'agit de la première nomination à cette fonction nouvellement créée. M. Mircich est un ancien officier de la Marine Nationale. Il prendra ses fonctions le lundi 12 décembre 2022. Il a déjà exercé en tant que DG dans d'autres entreprises comme Isor et Reflexe (où il était PDG). ...

April développe son activité à Dubaï

Ce communiqué provient du site du courtier grossiste April. Le groupe APRIL annonce franchir une nouvelle étape de sa stratégie de croissance à l’international et s’implante à Dubaï pour proposer ses solutions d’assurance santé internationale aux expatriés et aux habitants du Moyen-Orient. Quelques semaines...

Avis d’extension d’un avenant à la CCN du personnel des industries du cartonnage

Le ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion, par avis publié le 9 décembre 2022, les dispositions de l’avenant n° 1 du 29 novembre 2022 à l'avenant n° 159 du 16 novembre 2020 relatif à l'activité réduite pour le maintien en emploi conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des industries du cartonnage (IDCC 489). ...