La CGT toujours agitée par des soubresauts

Leila de Comarmond, des Echos, a détaillé hier l’élection de la nouvelle secrétaire générale de la fédération de la Santé, deuxième fédération par sa taille (75.000 adhérents), de la CGT.  

Jusqu’ici, cette fédération était dirigée par Nathalie Gamiochipi, accessoirement compagne du nouveau secrétaire confédéral Philippe Martinez. Cette interférence conjugale avait provoqué un incident lors de la succession de Thierry Le Paon. Nathalie Gamiochipi avait en effet foulé au pied le mandat de désaveu dont elle était porteuse de la part de sa fédération, et avait apporté son soutien à Thierry Le Paon qui proposait une sorte de directoire pour lui succéder – directoire qui comptait… Philippe Martinez en bonne place. Si cette manoeuvre n’aboutit finalement pas, elle permit à Philippe Martinez d’être chargé de monter une nouvelle équipe.  

Ce coup de force de Nathalie Galiochipi lui a coûté cher. Elle sera remplacée par Mireille Stivala, aide-soignante de Sarreguemines. Reste à voir si cette importante modification affaiblira ou non le secrétaire confédéral. 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer