Généraliser la prévoyance : l’une des 16 propositions de la Mutualité française

A l’approche de l’élection présidentielle française, la Mutualité française vient de diffuser une série de 16 propositions inscrite dans 6 grandes orientations. Parmi ces propositions parfois très larges (pour ne pas dire fourre-tout), la numéro 4.2 retient toute notre attention. Il y est question de généraliser la prévoyance pour tous les actifs.

La 4e orientation du communiqué (reproduit ci-après) s’intitule pompeusement “Réinventer les solidarités pour favoriser l’émancipation et garantir l’autonomie” et propose donc à son 4.2 de “Généraliser la prévoyance pour tous les actifs et encourager l’épargne retraite“. 6 ans après l’application de la généralisation de la complémentaire santé à tous les actifs, l’idée d’une duplication du dispositif vers les risques lourds de prévoyance continue son chemin. Cette mesure bénéficierait globalement aux salariés qui ne sont pas considérés comme cadres et n’ont pas droit à la couverture obligatoire financée à 1,50% T1 par leur employeur.

Cependant, si le titre de la mesure est sans équivoque, sa description opérationnelle par la Mutualité française jette le doute sur les objectifs véritablement poursuivis. Effectivement, le document développe la proposition 4.2 en indiquant qu’elle se traduira dans les faits par une sensibilisation des employeurs et actifs au risque d’absence de couverture prévoyance, d’une part, et par le développement des couvertures de prévoyance, d’autre part. On est encore loin d’une proposition claire prônant clairement la généralisation de la prévoyance. Qui sait si une telle proposition trouvera une oreille attentive dans les rangs des candidats à la fonction suprême de la République ?

En parallèle, la Mutualité française voudrait que l’épargne retraite se développe également en mettant l’accent sur les solutions mutualistes en matière de retraite. Retrouvez toutes les propositions dans le document ci-dessous.

MF_Plateforme_Elections_Presidentielles

Ajouter aux articles favoris
13 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Discrimination syndicale : les nouvelles précisions du juge

Cette publication provient du site du syndicat de salariés FO. Le principe de non-discrimination, vis-à-vis des organisations syndicales, renvoie à l’interdiction qui est faite à l’employeur d’user de moyens quelconques de pression en faveur, ou à l’encontre d’une organisation syndicale (art L 2141-7 du code du travail). L’idée est, qu’au même...