Dominique Laboureix (ACPR) devient président du Conseil de résolution unique de l’Union européenne

L’actuel secrétaire général de l’ACPR, Dominique Laboureix vient d’être nommé président du Conseil de résolution unique (CRU) de l’Union européenne. Il prend ainsi la succession d’Elke König à compter de janvier 2023.

Le CRU est l’autorité de résolution de l’Union bancaire européenne. Il assure la “résolution ordonnée des banques défaillantes en réduisant au minimum les conséquences pour l’économie réelle et les finances publiques des pays de l’UE participants et d’autres pays“. En clair, ce Conseil tente de limiter au maximum les impacts sur l’économie réelle et les finances publiques liés au défaut d’un établissement bancaire.

Pour remplacer Dominique Laboureix au secrétariat général de l’ACPR, un arrêté de nomination paraîtra avant la fin de l’année.

20221128cp_acpr_nomination_dominique_laboureix_cru

Ajouter aux articles favoris
4 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Le fonds Gilde Fund VI va prendre le contrôle d’un fournisseur de services d’expertise en assurance

L'Autorité de la concurrence annonce le projet de rachat de l'entreprise CED Group par le fonds de capital-investissement privé Gilde Fund VI. L'entreprise CED Group est spécialisée dans la fourniture de services d'expertise en assurance. L'opération a été mise en ligne le 31 janvier 2023 et les tiers ont jusqu'au 14 février 2023 pour transmettre leurs observations. ...
OCIRP
Lire plus

L’OCIRP en pleine crise existentielle

Nos lecteurs se souviennent sans doute des conditions complexes dans lesquelles Marie-Anne Montchamp a pris, au printemps dernier, la direction générale de l'OCIRP - l'assureur paritaire de la place pour les rentes de veuvage et d'éducation. ...
Lire plus

Le CCSF revient à la charge sur l’assurance affinitaire

L'assurance affinitaire est à nouveau au cœur des réflexion du Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Ce n'est pas la première fois que ce Comité, dont les avis doivent être suivis par les professionnels concernés, se penche sur ce type d'assurance très spécifique. Après s'être prononcé une première fois sur les conditions de résiliation de ces contrats affinitaires, le Comité impose désormais un renforcement des obligations d'information à l'égard de l'assuré (avis complet reproduit en fin d'article). ...