Arrêté d’extension d’un avenant à la CCN des industries de la maroquinerie

La ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, a étendu par arrêté du 1er février 2021, publié le 10 février 2021, les dispositions de l’avenant n° 69 du 27 janvier 2020 relatif aux salaires (secteur de l’industrie des cuirs et peaux), conclu dans le cadre de la convention collective nationale des industries de la maroquinerie, articles de voyage, chasse-sellerie, gainerie, bracelets en cuir du 9 septembre 2005 (IDCC 2528). 

Les dispositions de l’accord sont désormais applicables à tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d’application de ladite convention collective nationale. L’avenant est étendu sous réserve de l’application des dispositions règlementaires portant fixation du salaire minimum interprofessionnel de croissance. A défaut d’accord prévu à l’article L. 2241-5 du code du travail, précisant la périodicité, les thèmes et les modalités de négociation dans cette branche, l’avenant est étendu sous réserve du respect de l’obligation de prendre en compte lors de la négociation sur les salaires l’objectif d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ainsi que les mesures permettant de l’atteindre, en application des dispositions des articles L. 2241-8 et L. 2241-17 du code du travail. 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer

MSA : une expérimentation de suivi par les infirmiers en santé au travail est lancée

Un décret vient de paraître au Journal officiel pour lancer une expérimentation de suivi des agriculteurs par les services de santé au travail liés à 4 caisses de la MSA. Le projet d'expérimentation vise les caisses de MSA de Haute-Normandie, de Mayenne, Orne, Sarthe, de Sud Aquitaine et de Midi Pyrénées Nord. Il vise à permettre aux caisses de MSA concernées de transférer aux infirmiers qualifiées en santé au travail des services de santé et de sécurité au travail en agriculture certaines...