Retraites : l’AGIRC-ARRCO croule sous les milliards

En pleine réforme des retraites, c’est un chiffre qui ne va pas manquer de susciter quelques commentaires : sur l’exercice 2022, l’AGIRC-ARRCO, qui gère la retraite complémentaire des salariés du secteur privé, a présenté un solde excédentaire de plus de… 5 milliards d’euros !

Par le moyen d’un communiqué de presse – auquel il est d’ailleurs impossible d’accéder ce jour – l’AGIRC-ARRCO s’est félicitée de la “robustesse” de son bilan comptable. Il est vrai qu’après l’excédent que l’institution avait déjà enregistré en 2021, de quelque 2,6 milliard d’euros, ce nouvel excédent de plus de 5 milliards d’euros observé en 2022 vient confirmer que la retraite complémentaire des salariés du secteur privé se porte plutôt bien. Ses réserves continuent ainsi de frôler les 70 milliards d’euros.

Prenant connaissance de cette information, les salariés français peineront sans doute à comprendre pourquoi il est si nécessaire que cela de réformer les retraites – afin de réaliser, au mieux, une vingtaine de milliards d’euros d’économies à l’horizon 2030.

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
0 Shares:
commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Prévention : du nouveau sur les 4 rendez-vous aux âges clefs de la vie

Un arrêté vient de paraître pour préciser les modalités de mise en œuvre des nouveaux rendez-vous de prévention. Ces rendez-vous pourront être réalisés par des médecins, des sages-femmes, des infirmiers et des pharmaciens. Les patients pourront bénéficier de ces rendez-vous dans les 4 tranches d'âge suivantes : de 18 à 25 ans inclus, de 45 à 50 ans inclus, de 60 à 65 ans inclus et de 70 à 75 ans inclus. Chacun de ces rendez-vous est facturable 30 € en métropole...
Lire plus

La Cour des comptes adopte une fois de plus un regard sévère sur les comptes de la sécurité sociale

La Cour des comptes publiait, il y a une douzaine de jours, son rapport de certification des comptes de la sécurité sociale pour l'année 2023. La Cour accepte de certifier les comptes dans une certaine limite. En effet, elle exprime de nombreuses réserves et refuse même de certifier les comptes d'une branche entière du régime général (rapport complet disponible en fin d'article). ...