Le passe “sanitaire” bientôt obligatoire pour travailler ?

Interrogé samedi dernier sur France Inter, Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé, s’est exprimé en faveur d’une extension du passe “sanitaire” au fait de pouvoir travailler.

En plus de défendre la transformation du passe “sanitaire” en un passe vaccinal “dans les trains et les avions”, il a jugé opportun “de se poser la question d’un pass sanitaire pour aller travailler”. “C’est une question légitime qui est d’ailleurs appliquée chez certains de nos voisins, les Allemands ont le fameux pass 2G et le pass 3G. On ne peut pas empêcher les gens d’aller travailler s’ils ne sont pas vaccinés mais on peut exiger d’eux qui passent un test s’ils ne sont pas vaccinés. Cela fait partie des questions qui doivent être posées” a-t-il précisé.

En application immédiate de ces déclarations, les partenaires sociaux sont aujourd’hui même reçus au ministère du Travail afin d’avancer dans une telle direction. S’ils ne paraissent guère enthousiastes à cette idée, il semble pourtant qu’ils ne vont guère avoir leur mot à dire – ce qui n’étonnera pas grand monde.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer

Discrimination syndicale : les nouvelles précisions du juge

Cette publication provient du site du syndicat de salariés FO. Le principe de non-discrimination, vis-à-vis des organisations syndicales, renvoie à l’interdiction qui est faite à l’employeur d’user de moyens quelconques de pression en faveur, ou à l’encontre d’une organisation syndicale (art L 2141-7 du code du travail). L’idée est, qu’au même...