Le concierge hospitalier Happytal rattrapé par la DGCCRF

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient de rappeler à l’ordre Happytal, service spécialisé dans la conciergerie à l’hôpital et la valorisation économique du parc de chambres dans les établissements de santé, pour des pratiques commerciales trompeuses.

Cette marque est exploitée par la société HDC Santé qui a notamment été rachetée par La Poste Santé et dans laquelle le groupe KPMG est également associé. Que reproche la DGCCRF à Happytal ? Elle lui reproche de ne pas avoir informé les patients de la portée des documents à signer qui leur sont présentés. En effet, des documents contractuels sont présentés aux patients sous la forme de simples formalités administratives alors qu’il s’agit de véritables demandes de chambres individuelles (nécessairement coûteuses pour le patient mais lucratives pour Happytal et l’établissement de santé).

La DGGCRF n’inflige pas encore d’amende à la société mais lui enjoint d’arrêter immédiatement une telle pratique commerciale trompeuse qui est interdite par le code de la consommation. Notons que ce type de pratique n’est pas nouveau. Une enquête effectuée par des journalistes de France Télévision avait déjà révélé cette pratique en 2019.

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer
retraite
Lire plus

L’âge de la retraite : la “retraite pour les morts” fait son nid (années 1900 – 1930)

Afin d'accompagner ses lecteurs dans leur entrée progressive dans la pause estivale, Tripalio leur propose d'aborder en prenant un peu de recul historique le thème - qui revient épisodiquement au cœur de l'actualité sociale et qui, du fait de la recomposition des rapports de forces parlementaires, pourrait fort bien y revenir dans les prochains mois - de l'âge de la retraite. ...