La Mutualité française présente officiellement sa raison d’être

Ce communiqué a été diffusé par la Mutualité française.

Dans le cadre de son 43ème Congrès réuni jusqu’au vendredi 9 septembre à Marseille, la Mutualité Française a présenté sa Raison d’être : « se protéger mutuellement aujourd’hui pour, ensemble, construire les solidarités de demain ». À l’heure des transitions écologique, démographique et numérique, la Mutualité Française concrétise ainsi son engagement quotidien en faveur de la protection sociale des Françaises et Français.

Adoptée le 6 septembre à Marseille lors de son assemblée générale qui a réuni près de 2 000 congressistes, la Raison d’être de la Mutualité Française sera désormais inscrite dans ses statuts et vient définir ses valeurs, son utilité sociale et ses principes d’actions. « Se protéger mutuellement aujourd’hui pour, ensemble, construire les solidarités de demain » », c’est sur ce mot d’ordre que s’est rassemblé le mouvement mutualiste autour de trois axes d’engagements :

  • Militer dans tous les territoires en faveur du progrès social ;
  • Promouvoir un modèle d’entreprendre démocratique et solidaire au service de l’intérêt collectif ;
  • Apporter des solutions innovantes au service de la pleine santé et de la protection sociale durable de tous.

Le vote de la Raison d’être du mouvement mutualiste et de son manifeste constitue l’aboutissement d’un travail de co-construction lancé il y a plus d’un an, sous l’impulsion d’Eric Chenut, président de la Mutualité Française. Des élus et salariés des mutuelles, des acteurs mutualistes et des partenaires ont ainsi identifié les éléments essentiels de la contribution du mouvement mutualiste à la société.

La Mutualité Française fera désormais vivre cette Raison d’être par des actions concrètes. Celles-ci viseront à valoriser d’une part, l’utilité sociale des mutuelles, d’autre part, l’engagement de la Mutualité Française en faveur de la cohésion sociale et d’une société plus solidaire. Dès le 8 septembre, Eric Chenut portera ces valeurs et défendra le modèle mutualiste dans le cadre du Conseil national de la refondation (CNR), puis des conférences des parties-prenantes sur la santé et le bien vieillir.

« Fidèles à notre ADN solidariste et à notre histoire, c’est collectivement que nous devrons promouvoir notre Raison d’être pour qu’elle irrigue nos engagements au service de la société. Nous avons une responsabilité de faire vivre le modèle mutualiste dans un contexte où notre protection sociale et l’accès aux soins pour tous doivent être défendus » assure Eric Chenut, président de la Mutualité Française.

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer