La démission de Thierry Lepaon suscite des interrogations

On vient d’apprendre que le Bureau Confédéral (dont Thierry Lepaon) avait remis en bloc son mandat et que le CCN se prononcerait sur la question le 13 janvier, lors de la réunion extraordinaire prévue depuis décembre. 

Dans notre précédent article, nous évoquions cette hypothèse (“CGT : crise d’orientation derrière la crise de direction“) en montrant que c’était la plus mauvaise des solutions, d’une part parce qu’elle dédouane la responsabilité personnelle du secrétaire, d’autre part parce qu’elle remet la décision dans les mains du CCN, dont il n’y a certainement pas de révolution à attendre. Un contre feu en quelque sorte pour donner une soupape face à la colère des syndiqués. 

La démission du Bureau Confédéral (pour couvrir Thierry Lepaon) est néanmoins la manifestation de la grande colère sein de notre syndicat, et la manifestation que même ses alliés les plus fidèles (Métallurgie, Energie…) l’ont finalement lâché sous la pression de la base. Les fayots qui ont soutenu Lepaon contre vents et marées (voir la compilation dans l’article précédent) vont maintenant devoir s’expliquer devant les syndiqués ! 

Mais la partie n’est pas terminée. Le CCN va devoir se prononcer sur la désignation d’un nouveau Bureau Confédéral, et les surprises ne sont pas interdites… comme la reconduction de la même équipe à peine retouchée, et surtout sans débat sur le fond.  

Plus que jamais le débat dans les syndicats est à l’ordre du jour. Il ne faut pas baisser la garde, pousser le soupir de soulagement après la chute d’une brebis galeuse, soulagement qui fermerait la discussion sur l’origine de ces dérives. Plus que jamais, le débat pour un Congrès extraordinaire est d’actualité, et toutes les structures de base doivent se positionner en ce sens. 

Lire la totalité de l’article sur le blog Où va la CGT?

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer

Le Haut conseil de la nomenclature accueille 13 membres

Un arrêté de Frédéric Valletoux officialise l'arrivée de nouveau membres du Haut conseil de la nomenclature. Au total 13 membres sont nommés à compter du 27 mai 2024 : Pour représenter les médecins libéraux : Christian Espagno, président ; Frédéric Fossati ; ...

Santé publique France accueille un nouveau représentant de l’Etat

Le ministre Frédéric Valletoux acte la nomination d'un nouveau membre au sein du conseil d'administration de l'Agence nationale de santé publique. C'est Marie Baville qui devient ainsi représentante suppléante du ministre chargé de la santé à la place de Danielle Metzen-Ivars. Cliquez ici pour accéder à l'arrêté complet. ...

Klésia améliore son chiffre d’affaires mais voit son solde de souscription et sa solvabilité baisser

La SGAM Klésia vient de diffuser son rapport SFCR pour 2023 qui montre que l'activité assurantielle du groupe demeure plutôt positive. Son chiffre d'affaires augmente ainsi de 12,1% entre 2022 et 2023 pour atteindre 2 674,4 M€ (contre 2 385,4 M€ un an auparavant). Dans le même temps, la SGAM Klésia augmente ses fonds propres qui atteignent 960 M€ en 2023 contre 900 M€ en 2022. En parallèle le solde de souscription...

Dans la métallurgie, la nouvelle classification encore loin d’être généralisée

Si la grille des classifications associée à la nouvelle convention collective nationale de la métallurgie est officiellement entrée en vigueur au 1er janvier dernier, dans les faits, elle est encore loin d'être généralisée. C'est, du moins, ce qu'affirme la fédération CFE-CGC de la métallurgie, bien implantée dans le secteur, à l'issue d'une consultation interne de ses délégués syndicaux et...