Assurance chômage : ouverture de discussions tripartites sur la réforme

Les partenaires sociaux et le gouvernement se retrouvent aujourd’hui au ministère du Travail afin de discuter ensemble des suites à donner à la réforme de l’assurance chômage.

Imposée l’année dernière par les pouvoirs publics – les partenaires sociaux ayant échoué à s’accorder sur le sujet – elle n’a été appliquée que partiellement à la fin 2019, avant d’être mise en veille du fait de la crise sanitaire. C’est dans cette configuration que le gouvernement, les représentants du patronat et ceux des organisations salariales doivent échanger ensemble afin de déterminer ce qui doit advenir de la réforme de 2019. 

Du côté de l’exécutif, on n’entend pas renoncer à cette dernière, tout en laissant entendre que des assouplissements du texte sont possibles. Les organisations salariales, pour leur part, s’accordent globalement pour revendiquer un abandon des mesures du durcissement d’accès à l’indemnisation chômage : allongement de la durée de cotisation nécessaire, révision du salaire de référence, dégressivité des allocations pour les hauts salaires, en particulier. Pour le patronat, c’est surtout l’instauration d’un bonus-malus sur les contrats courts dans certains secteurs d’activité qui pose problème. 

La partie gouvernementale devrait s’avérer serrée. Alors que les perspectives du marché de l’emploi sont fort complexes, contraignant l’exécutif à des mesures d’indemnisation généreuse du chômage partiel de longue durée, on voit en effet mal comment il va bien pouvoir justifier, sur le fond, le maintien de la dernière réforme de l’assurance chômage. 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer

Le dossier médical partagé laisse sa place à l’espace santé

Comme un aveu d'échec, aucun nouveau dossier médical partagé (DMP) ne pourra être créé dès le 1er juillet 2021. Le but de 40 millions de dossiers ouverts à l'horizon 2023 est donc abandonné, plafonnant aux alentours de 9 millions depuis la fin 2019. Mais les DMP déjà créés ne disparaissent pas pour autant, ils sont intégrés au nouvel Espace Santé lancé par l'Agence du numérique en santé. L'Espace Santé sera lancé au début de l'année 2022 et fonctionne sur une logique d'ouverture...

AG2R – Intériale : premier coup de frein

Il y a quelques semaines, à la fin du mois d'avril, Intériale annonçait engager des discussions en vue d'un rapprochement avec l'AG2R La Mondiale. D'après l'Argus de l'assurance, les échanges entre les deux entités viennent de connaître un coup de frein. Plus précisément, les représentants des mutuelles de...

Avis d’extension d’un accord (Drôme-Ardèche) chez les ouvriers du bâtiment

La ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, envisage d’étendre, par avis publié le 26 mai 2021, les dispositions de l’accord territorial (Drôme-Ardèche) du 25 janvier 2021 relatif au barème d'indemnités de petits déplacements IPD, conclu dans le cadre des conventions collectives nationales des ouvriers employés par les entreprises du bâtiment visées et non visées par le décret du 1er mars 1962 modifié (c’est-à-dire...