Portabilité : les ex-salariés d’une entreprise en liquidation judiciaire sont concernés !

Le doute persistait encore et la Cour de cassation a tranché : la portabilité doit bien s’appliquer au bénéfice des anciens salariés d’une entreprise placée en liquidation judiciaire. Le juge s’est prononcé après avoir reçu cinq demandes d’avis similaires de la part d’un tribunal d’instance. 

Les cinq affaires impliquent les organismes Humanis, AG2R, Via Santé, et Mut’Est. Ils proposent tous un contrat collectif à des sociétés qui ont été placées en liquidation judiciaire. 

 

La Cour de cassation reconnait que la question de savoir si les mesures relatives à la portabilité (à l’article L. 911-8 du code de la sécurité sociale) sont applicables si l’employeur est placé en liquidation judiciaire n’a donné lieu qu’à des interprétations divergentes de la part des juridictions du fond et de la doctrine. Il était donc nécessaire qu’une réponse claire soit apportée. 

La portabilité s’applique même en cas de liquidation judiciaire

La Cour de cassation donne, dans chacun de ses cinq avis, la même solution : la portabilité doit s’appliquer même si l’employeur est en liquidation judiciaire. L’un des problèmes évoqués concerne le 3° de l’article L. 911-8 du code de la sécurité sociale qui précise que “les garanties maintenues au bénéfice de l’ancien salarié sont celles en vigueur dans l’entreprise“. Or, le juge rappelle que c’est la résiliation du contrat collectif qui met fin aux garanties dans l’entreprise et non la liquidation judiciaire. 

L’autre argument avancé par la Cour de cassation est celui des problèmes de financement du maintien des droits au bénéfice des anciens salariés, à titre gratuit. Elle rappelle que dans bien des cas, l’entreprise entre dans une phase de poursuite temporaire d’activité, ce qui implique que des salariés restent actifs et continuent à payer des cotisations. La Cour rapproche cette situation de celle d’une entreprise qui subirait une réduction de ses effectifs pour des raisons économiques : sans être en liquidation, une telle entreprise se retrouve dans une situation où la part de salariés actifs et de salariés bénéficiant de la portabilité des garanties est fortement affectée. 

Le juge tranche donc en faveur de la portabilité des anciens salariés des entreprises en liquidation judiciaires, à la condition que le contrat collectif n’ait pas été résilié. 

Ajouter aux articles favoris

Conformité CCN en santé

Pour vous aider à gérer la conformité CCN de vos offres "santé standard", profitez de notre outil en marque blanche gratuitement en 2023. L'outil vous permettra de savoir, en un clic, le niveau de votre offre compatible avec la CCN que vous aurez sélectionnée. L'outil en marque blanche est relié à la base de données CCN de Tripalio, juridiquement certifiée et mise à jour en temps réel. Il bénéficie de notre algorithme de comparaison qui détecte les non-conformités du contrat santé standard.
Demandez votre outil
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

Santé collective : les 3 CCN dont la mutualisation se termine en fin d’année

La mutualisation d'un ou plusieurs organismes d'assurance santé dans les conventions collectives nationales (CCN) a généralement pour échéance annuelle le premier jour de l'année civile. La période qui précède les congés estivaux est un moment idéal pour faire un point stratégique sur les accords qui arrivent prochainement à expiration afin de préparer la campagne commerciale de rentrée. A la fin de l'année, plus de 25 000 entreprises couvertes par 3 CCN différentes verront ainsi leur mutualisation en santé...

Transferts AMO-AMC : toujours rien de précis

La semaine dernière, les représentants de l'Etat, de l'Assurance maladie et des organismes complémentaires d'assurance maladie (OCAM) se sont retrouvés pour la deuxième réunion du comité de dialogue avec les organismes complémentaires (CDOC). Il s'agissait notamment de faire le point sur le montant et la nature des transferts de charges entre l'assurance maladie obligatoire (AMO), autrement dit la Sécurité sociale, et l'assurance maladie complémentaire (AMC), soit les...
Lire plus

Frais de santé : comment les OCAM tarifient leurs contrats

La direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé vient de publier les résultats d'une enquête qu'elle a menée auprès des organismes complémentaires d'assurance maladie (OCAM) afin, sur la période 2019-2021, "de connaître l’activité des organismes offrant des couvertures complémentaires...
Lire plus

Rac0 : un panier libre qui semble moins généreux sur le dentaire, stable en optique et amélioré en auditif

Le service statistique du ministère de la santé vient de publier les résultats de son étude sur l'impact de la réforme du Rac0 (ou 100% santé) sur les remboursements du panier libre proposés aux assurés des complémentaires santé. Les enseignements de cette enquête (qui sera bientôt suivie d'une autre consacrée à l'évolution des cotisations !) donnent une première idée de comment les organismes complémentaires d'assurance maladie (Ocam) se sont adaptés aux nouvelles contraintes imposées par la réforme....