La Société Générale à son tour au chevet de son offre d’assurance-vie ?

Le maintien de taux d’intérêt négatifs n’en finit pas d’avoir des conséquences néfastes pour les offres d’assurance-vie. Après le Crédit Mutuel Arkea, contraint d’injecter plus de 500 millions d’euros dans sa filiale d’assurance-vie et de prévoyance Suravenir et l’AG2R La Mondiale à la fin du mois dernier, qui a annoncé à la fois avoir levé 500 millions d’euros de dettes subordonnées afin de renforcer son ratio de solvabilité et avoir décidé de restreindre l’accès à ses fonds en euros, c’est au tour de la Société Générale d’envisager des mesures fortes pour soutenir le ratio de solvabilité de ses activités d’assurance-vie. 

Ce sont les Echos qui l’annoncent aujourd’hui. L’environnement financier étant ce qu’il est et rien ne laissant présager d’une évolution à moyen terme, la Société Générale pourrait envisager une recapitalisation de sa filiale d’assurance-vie, la Sogecap. Cité par le quotidien économique et s’exprimant au sujet de la Sogecap, Philippe Heim, le directeur général délégué du groupe chargé de la banque de détail à l’international, des services financiers et des assurances, a en effet déclaré que “selon l’évolution des taux d’intérêt mais aussi des marchés financiers, nous n’excluons pas de faire une augmentation de capital“. Dans la foulée, le groupe a, certes, précisé que ses ratios de solvabilité demeuraient actuellement “adéquats”. 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

NAO 2023 : accord majoritaire chez Axa France

Dans une conjoncture économique marquée par un niveau d'inflation élevé, la direction et les syndicats d'Axa France viennent de s'entendre sur un accord salarial pour 2023. La négociation salariale qui a eu lieu chez Axa s'est déroulée en deux temps. Dans un premier temps, la direction avait formulé une proposition fondée sur une enveloppe de 4,2 % de la masse salariale, articulant augmentations collectives et individuelles. Cette proposition avait alors été jugée trop faible par l'ensemble des...

NAO 2023 : l’AG2R La Mondiale ne se presse pas

Si, du côté d'Axa France, les négociations salariales pour 2023 ont déjà donné lieu à un accord, à l'AG2R La Mondiale, les discussions prennent une tournure quelque peu différente : le groupe paritaire ne paraît pas pressé de s'entendre sur ce thème. La direction et les syndicats de l'AG2R La Mondiale se sont retrouvés le 23 novembre dernier pour une deuxième séance...

La solvabilité des assureurs français s’améliore au 2e trimestre 2022

Dans sa synthèse trimestrielle sur la situation des assureurs soumis à Solvabilité II, l'ACPR souligne que les taux d'intérêt permettent d'augmenter le taux de solvabilité du secteur. Le document reproduit ci-après indique ainsi que la solvabilité de l'ensemble de l'assurance atteint 263% au 2e trimestre 2022 contre 253% au 4e trimestre 2021. La solvabilité des organismes non vie atteint 273% (contre 266% fin 2021) et la solvabilité des organismes vie et mixtes atteint 259% (contre 247% fin...

April officialise son rachat par le fonds américain KKR

Les rumeurs entourant la cession du courtier grossiste April par le fonds CVC Capital Partners viennent de se concrétiser. Le courtier annonce passer sous l'égide du fonds américain KKR qui devient ainsi majoritaire (à conditions que les autorisations nécessaires soient délivrées par les autorités compétentes). ...

Dominique Laboureix (ACPR) devient président du Conseil de résolution unique de l’Union européenne

L'actuel secrétaire général de l'ACPR, Dominique Laboureix vient d'être nommé président du Conseil de résolution unique (CRU) de l'Union européenne. Il prend ainsi la succession d'Elke König à compter de janvier 2023. Le CRU est l'autorité de résolution de l'Union bancaire européenne. Il assure la "résolution ordonnée des banques défaillantes en réduisant au minimum les conséquences pour l'économie réelle et les finances publiques des pays de l'UE participants et d'autres...