Dans l’industrie pharmaceutique, + 0,8 % pour les minima salariaux

Dans un communiqué de presse, le LEEM, l’organisation professionnelle de l’industrie pharmaceutique, se félicite de la récente signature dans cette branche d’un accord sur les minima salariaux qui les revalorise de 0,8 %.

“En dépit d’un contexte général de crise sanitaire et économique que le pays traverse, les Entreprises du Médicament se sont appliquées cette année encore à poursuivre leurs efforts en matière de revalorisation salariale, portant ainsi le salaire minimum mensuel plancher sur les premiers groupes de la grille de classification à 1 623 € bruts (au lieu de 1 610 € bruts) à partir d’un an d’ancienneté dans l’entreprise” commente le LEEM. 

L’accord salarial de l’industrie pharmaceutique a été approuvé par la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et l’UNSA, représentant plus de 70 % des salariés. Il est donc validé et s’applique au 1er janvier 2021. 

Ajouter aux articles favoris
0 Shares:
Vous pourriez aussi aimer
Lire plus

Métallurgie : comment les conventions locales s’organisent face à la nouvelle CCN

Cela fait presque quatre mois que la nouvelle convention collective nationale (CCN) de la métallurgie est signée. Son entrée en vigueur se fera avant le 1er janvier 2023 pour les mesures santé/prévoyance, puis au 1er janvier 2024 pour le reste. Le temps se fait donc de plus en plus pressant pour les acteurs de la protection sociale complémentaire collective qui doivent bâtir des offres...
Lire plus

Dans les branches, l’enjeu des salaires monopolise les attentions paritaires

Dans une conjoncture économique largement marquée par la progression de l'inflation - elle évolue officiellement autour de 5 % - l'enjeu des salaires tend, ces dernières semaines, à occuper chaque jour davantage une place centrale dans l'agenda social des négociateurs patronaux et salariaux de nombreuses conventions collectives. ...

Dans la boulangerie, on se querelle sur les salaires

Alors qu'ils se sont entendus il y a peu de temps, à la fin du mois de janvier, sur la question des salaires, les négociateurs patronaux et salariaux de la CCN de la boulangerie artisanale viennent à nouveau, à l'occasion de la CPPNI du 10 mai, de se saisir de cet enjeu. Pour les représentants des salariés de la profession, il s'agissait de tirer les conséquences de la progression de l'inflation...